La plage de Cua Lo, province de Nghê An. Photo: VNA

Nghê An (VNA) - La province de Nghê An (Centre) intensifie la promotion du tourisme afin d'atteindre son objectif de 6,5 millions de touristes en 2019, dont 145.000 étrangers.

Outre la plage de Cua Lo et le site de Kim Liên, village natal du Président Hô Chi Minh, les touristes affluent vers de nouvelles destinations telles que l'île de théiers Thanh Chuong, la vallée des fleurs de sarrasin, le champ de tournesols dans le district de Nghia Dan, ainsi que des sites touristiques communautaires.

La promotion du tourisme est considérée comme la clé du développement du secteur du tourisme local. Nghê An cible donc des marchés prometteurs tels que le Laos, la Chine, le Japon et la Thaïlande.

De nombreuses agences de voyages du nord-est de la Thaïlande sont venues examiner les opportunités de coopération avec des entreprises locales.

Tanavit Kongsuriya, président de l’association touristique de la province thaïlandaise de Nongbua Lamphu, a déclaré que ce n’était pas son premier voyage à Nghê An pour étudier le marché touristique local. Il a souligné que chaque voyage lui offrait la possibilité d'explorer de nouveaux sites et d'échanger des expériences avec des tours-opérateurs locaux.

En 2018, Nghê An a accueilli 123.000 touristes étrangers, principalement de France, des Pays-Bas, du Japon et de Thaïlande, en hausse de 11% par rapport à l'année précédente. Toutefois, selon les experts, la province n’a pas encore pleinement exploité ses potentiels et avantages.

Thinakorn Thongphao, président de la section du nord-est de l’Association des agences de voyages thaïlandaises, a suggéré à Nghê An de s’intéresser davantage à la formation du personnel, au développement des infrastructures et à la promotion du tourisme.

Il a souligné la nécessité de maintenir les vols entre Nghê An et la Thaïlande, où vivent un grand nombre de Vietnamiens.

David, un touriste britannique, a déclaré que Nghê An devrait améliorer la qualité des services aux sites touristiques et hébergements, ainsi qu'élaborer des produits touristiques spéciaux, tout en lançant davantage de programmes de promotion.

Selon Nguyên Manh Cuong, directeur du Service provincial du Tourisme, Nghê An a renouvelé ses méthodes de promotion du tourisme, en mettant l'accent sur les réseaux sociaux et l'application des progrès de la 4e révolution industrielle.

L’ASEAN, la Chine, la République de Corée, le Japon, la Russie, la France, l'Allemagne et la République tchèque ont été identifiés comme des marchés touristiques majeurs. Sur le plan national, Nghê An cible  Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Da Nang, Lâm Dông…-VNA