Un patient birman touché par la dengue. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Selon le Département de la santé publique du ministère de la Santé et des Sports du Myanmar, au cours des sept derniers mois, le pays a recensé 10.757 personnes touchées par la dengue, dont 48 morts. Les enfants occupent un taux le plus élevé avec 4.473 cas.

La province d’Ayeyarwady arrive en tête en nombre de patients, avec 1.974 cas dont cinq morts, suivie de Yangoon, 1.788 cas et 15 morts.

En 2018, le Myanmar comptait 3.649 cas, dont 187 morts.

La dengue est une infection virale transmise par un moustique du genre Aedes. Cette infection provoque un syndrome de type grippal et peut évoluer  vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue sévère.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement spécifique pour la dengue ou la dengue sévère, mais le dépistage précoce et l’accès à des soins médicaux adaptés permettent de ramener le taux de mortalité à moins de 1%. -VNA