Hanoï, 1er mars (VNA) - Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a parlé du récent sommet entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis comme faisant partie d'un processus pour un accord de «niveau plus élevé».

Le président Moon Jae-in prononce un discours lors de la cérémonie du centenaire du mouvement d'indépendance du 1er-Mars, à Séoul, le 1er mars 2019. Photo: Yonhap

Dans son discours marquant le centenaire du mouvement d'indépendance du 1er-Mars, M. Moon a souligné l'importance du rôle de Séoul dans ce processus et a promis d'aider les deux parties à obtenir «un règlement total par tous les moyens».

Il a déclaré que le sommet de Hanoï, qui s'est tenu mercredi et jeudi, a permis de réaliser un progrès «significatif».

«Ce qui est important, c'est qu'ils ont même discuté de la question de l'ouverture de bureaux de liaison, un pas important vers la normalisation des liens bilatéraux. J'ai une grande estime pour le président Trump qui a fait part de son engagement à poursuivre les pourparlers et de sa vision optimiste», a dit le dirigeant sud-coréen.

«Maintenant, notre rôle est devenu encore plus important. Mon administration communiquera et coopérera plus étroitement avec les Etats-Unis et la RPDC pour que leurs discussions aboutissent à un règlement total par tous les moyens.», a-t-il ajouté. -VNA