Stefano Manservisi, directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne lors de la rencontre avec la presse tenue le 28 février à Hanoi. Photo : laodong.vn.

Hanoï (VNA) - L'UE ne changera pas son partenariat avec le Vietnam et continuera à soutenir son développement même lors que ce pays « sortira » de l'APD.

C’est ce qu’a souligné Stefano Manservisi, directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne lors de la rencontre avec la presse tenue le 28 février à Hanoi dans le cadre de sa visite de travail au Vietnam.

Lors de sa tournée au Vietnam, Stefano Manservisi a rencontré les responsables des ministères vietnamiens du Plan et de l'Investissement, de l'Industrie et du Commerce, de la Justice, des Affaires étrangères et de la Santé pour examiner la mise en œuvre des programmes de coopération entre l’UE et le Vietnam.

Il a également déclaré que l'UE a préparé environ 400 millions d'euros pour des programmes au Vietnam pour la mise en œuvre des projets dans deux domaines : la réforme énergétique et la gouvernance publique, y compris la gouvernance économique et judiciaire.

Le 27 février, l'UE et le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce ont officiellement lancé le projet d'assistance technique du secteur énergétique UE-Vietnam qui est une partie du programme d'appui aux politiques du secteur de l'énergie financé à hauteur de 108 millions d'euros par l'UE.

Toujours selon Stefano Manservisi, l'UE consacre également 35 millions d'euros à des programmes de gouvernance publique dans l’économie, la justice, l’aide pour assurer la transparence de la gestion financière, la restructuration des recettes budgétaire et l’amélioration de l'accès à la justice pour tous.

Stefano Manservisi a été impressionné par le développement économique positif du Vietnam au cours des dernières années, au fur et à mesure que le Vietnam est devenu un pays à revenu intermédiaire, « sorti » de l'aide publique pour le développement (APD), et a eu un changement dans l'utilisation des aides au développement. -VNA