Hanoi (VNA) - Environ 400 objets antiques vietnamiens sont actuellement exposés au Musée Reiss-Engelhorn à Mannheim, dans le Bade-Wurtemberg, un land du Sud-Ouest de l’Allemagne. C’est la troisième et dernière destination de leur «tournée» allemande, laquelle s’inscrit dans le cadre des célébrations du 5e anniversaire du partenariat stratégique entre les deux pays.

Des trésors archéologiques du Vietnam présentés au Musée de Chemnitz en Allemagne, dans le Land de Saxe, du 31 mars au 20 août. Source : BTLS

Cette exposition au Musée Reiss-Engelhorn, qui a débuté le 16 septembre dernier, durera jusqu’au 7 janvier 2018. Ces 400 objets représentent une longue période de l’Histoire vietnamienne, de l’âge du fer, il y a 2.000-3.000 ans, jusqu’à la fin de la dynastie des Nguyên, en 1945. Ce sont des objets en jade retrouvés dans des tombes anciennes, des mascottes mystérieuses en pierre ou en terre cuite, des tambours en bronze, des morceaux de coque de bateau…
 
«Nous avons choisi de réaliser une exposition chronologique, depuis la préhistoire jusqu’à l’époque monarchique», a expliqué le Docteur Nguyên Van Cuong, directeur du Musée national d’histoire du Vietnam.

«La partie allemande y a jouté ses collections d’objets en provenance de villages d’artisanat traditionnel et d’art contemporain vietnamiens. Outre l’ordre chronologique, nous avons aussi souhaité présenter nos antiquités suivant des régions culturelles, la civilisation dongsonienne pour le Nord, les cultures de Champa et de Sa Huynh pour le Centre, celles d’Oc Eo et de Phu Nam pour le Sud. Vue d’ensemble, cette exposition donne une idée du développement continu du Vietnam, un pays diversifié culturellement et uni dans cette diversité», a-t-il fait savoir.

Avant Reiss-Engelhorn, ces antiquités ont été exposées au Musée d’archéologie LWL à Herne, du 7 octobre 2016 au 26 février 2017, puis au Musée d’antiquités de Chemnizt du 30 mars au 20 août 2017. «C’était l’une des expositions les plus réussies jamais organisées au Musée LWL», a estimé son directeur Josef Muhlenbrock. 

Des scientifiques vietnamiens et allemands ont publié un livre consacré aux antiquités vietnamiennes. Source : VOV

En parallèle de cette exposition itinérante, des scientifiques vietnamiens et allemands ont publié un livre consacré aux antiquités vietnamiennes. «Ce livre nous a permis, à nous spécialistes vietnamiens et allemands, d’entrer plus en détails dans la culture vietnamienne. Les lecteurs auront aussi plus de temps de réflexion. On peut dire que l’exposition et le livre se complètent», a précisé le Docteur Nguyên Van Cuong. 

Pour que les antiquités vietnamiennes puissent raconter leur histoire aux Allemands, les scientifiques des deux côtés ont dû passer neuf ans de préparation et surmonter d’innombrables difficultés. Mais leurs efforts ont été récompensés. Plus de 100.000 Allemands et membres de la diaspora ont pu admirer la beauté de 400 antiquités qui leur ont beaucoup appris sur la longue tradition culturelle du pays. L’exposition se terminera début 2018, mais ses valeurs continueront d’être promues à travers le livre «Trésors antiques vietnamiens» diffusé en Allemagne. – VOV/VNA