Jakarta, 25 avril (VNA) - Un séisme de magnitude 5,8 a frappé, mercredi 24 avril à 10h28 (heure locale), une région à 34 km au sud-ouest de Daruba, dans la province de North Maluku.

Photo: Antara

"Le séisme qui s'est produit à une profondeur de 78 km avait le même épicentre que le précédent, mais n'avait pas le potentiel de provoquer un tsunami", a annoncé le Centre de géophysique de la ville de Manado.

Plus tôt dans la journée, un séisme de magnitude 5,2 a également secoué à 9h17 (heure locale) une région, à 31 km au sud-ouest de Daruba, à une profondeur de 100 km. Cependant, celui-ci n'avait pas non plus le potentiel de provoquer un tsunami.

Un séisme de 5,0 sur l'échelle de Richter est considéré comme pouvant causer des dégâts. Cependant, aucun décès immédiat ni aucun dommage matériel n’ont été signalés lors de deux séismes précités.

Située au cœur de la "ceinture de feu" du Pacifique, l'Indonésie est l'un des pays les plus touchés par les catastrophes naturelles. En 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 au large de Sumatra, dans l'ouest de l'Indonésie, a tué 220.000 personnes dans les pays de l'océan Indien, dont 168.000 en Indonésie. En 2018, 11.577 tremblements de terre ont frappé ce pays. Plusieurs d'entre eux ont fait de nombreuses victimes. -VNA