Jakarta, 13 février (VNA) - L'Indonésie est l'un des trois premiers pays de la fintech dans la région d'Asie du Sud et du Sud-Est, derrière l'Inde et Singapour, selon une enquête qui vient d'être publiée par Robocash Group, une société fintech disposant de bureaux en Asie et Europe qui se spécialise dans la fourniture de solutions financières technologiques dans les marchés émergents pour les personnes mal desservies par le système bancaire traditionnel.
L'Indonesie parmi les meilleurs pays fintech de la region hinh anh 1 L'Indonésie est l'un des trois premiers pays de la fintech dans la région d'Asie du Sud et du Sud-Est. Photo : aninews
L'enquête, destinée à évaluer le niveau de développement de l'espace des technologies financières dans la région d'Asie du Sud-Est, a été menée en Inde, en Indonésie, à Singapour, aux Philippines, au Vietnam, en Malaisie, au Bangladesh, au Pakistan et au Sri Lanka.

Les domaines couverts par l'enquête sont les paiements et les virements, les prêts alternatifs, les portefeuilles électroniques et les services bancaires numériques.

Fin 2022, il y avait 1.254 entreprises fintech en opération dans les neuf pays et quatre secteurs étudiés. Cela représente une augmentation de près de 45 fois par rapport aux 28 entreprises qui existaient avant l'an 2000. La croissance de ces entreprises s'est accélérée entre 2015 et 2022, lorsque plus de 62 % des entreprises de l'étude ont été fondées.

L'Inde en compte le plus grand nombre avec 541, soit 43,1 % du total, suivie de l'Indonésie avec 165 et de Singapour avec 162.

L'Inde a également reçu un total de 25,6 milliards de dollars d'investissements dans les quatre domaines mentionnés (48 % du total des fonds). Singapour vient ensuite avec 14,7 milliards de dollars (27,6 %), suivi de l'Indonésie 7,5 milliards de dollars (14,1 %), des Philippines 2,4 milliards de dollars (3,4 %) et du Vietnam 1,8 milliard de dollars (3,4 %).

Hemant Gala, responsable des services financiers et bancaires chez le géant indien du paiement numérique PhonePe, a affirmé que les paiements numériques sont devenus un mode de vie en Inde avec  10 à 15 millions de nouveaux clients ces 12 derniers mois, sous l'effet de la démonétisation et de la pandémie de COVID-19, a-t-il déclaré.- VNA
source