Jakarta, 9 avril (VNA) - L’Indonésie envisage d’installer des bouées et des tsunamètres (CBT) à proximité du mont Krakatau afin de donner une alerte rapide en cas de raz-de-marée.

Le volcan Anak Krakatau. Photo: AFP/VNA

Cette décision intervient à la suite du tsunami de décembre 2018 provoqué par l'éruption du volcan Anak Krakatau, faisant plus de 400 morts, quelque 14.000 blessés et des dommages importants le long du détroit de Sunda.

L'agence indonésienne pour l'évaluation et l'application de la technologie (BPPT) installera une bouée et une CTB dans les eaux proches du mont Krakatau le 10 avril prochain.

Selon le chef de la BPPT, la CBT est un câble avec un censeur placé sur le fond de la mer pour mesurer le changement extrême de pression sous l'eau qui indique un tsunami. Le censeur enverra les données via un satellite au poste récepteur sur terre.

Deux autres bouées seront également installées le long de la côte ouest de l'île de Sumatra, au large de la province de Bengkulu, et le long de la côte sud de l'île de Java, a-t-il ajouté.

L’Indonésie, située sur la ceinture de feu du Pacifique, abrite 127 volcans en activité. -VNA