Jakarta, 22 janvier (VNA) - Le gouvernement indonésien envisage de créer des villes respectueuses de l'environnement dans tout le pays en s'efforçant de mettre en œuvre de meilleures pratiques de gestion des déchets.

Un parc sur la place Banteng, au centre de Jakarta. Photo: Antara

 

Ce plan et un aperçu des villes respectueuses de l'environnement ont été annoncés par le ministère de l'Environnement et des Forêts lors du 10e Séminaire de haut niveau sur les villes durables, qui se tient du 21 au 23 janvier sur l'île indonésienne de Bali, avec la participation des pays de l'ASEAN et de leurs partenaires.

Rosa Vivien Ratnawati, directrice générale du Département de la gestion des déchets et des matières toxiques du ministère, a déclaré que le séminaire de haut niveau, organisé depuis 2017, avait porté davantage sur le caractère multidimensionnel du développement urbain, notamment en ce qui concerne les problèmes environnementaux. Dans ce sens, l'Indonésie s'efforce de mettre l'accent sur la gestion des déchets afin de développer des villes respectueuses de l'environnement.

Mme Ratnawati a expliqué que depuis 2015, le pourcentage d'Indonésiens vivant en zone urbaine était supérieur à celui vivant en zone rurale, atteignant 59,35% de la population.

Elle a fait remarquer qu'environ 82,37% de la population indonésienne vivrait en zone urbaine d'ici 2045. Cela aura un impact considérable sur la gestion des déchets, a-t-elle souligné.

Mme Ratnawati a également souligné que les problèmes liés aux déchets affectaient non seulement la qualité de la santé et de l'environnement au niveau local, mais aussi au niveau mondial, en particulier les déchets plastiques qui se sont répandus dans les mers et provoquent des dommages irréfutables.

Le gouvernement indonésien s'est engagé à mieux gérer les déchets, comme l'indique le règlement présidentiel n ° 97 de 2017 sur les politiques et stratégies nationales en matière de gestion des déchets ménagers.

Le règlement stipule que les autorités centrales et locales devaient parvenir à «une gestion des déchets à 100%», comprenant une réduction des déchets de 30% et un recyclage des déchets de 70%.

Le gouvernement indonésien a également publié le règlement présidentiel n ° 83 de 2018 sur la gestion des déchets marins visant à réduire de 70% les déchets déversés dans la mer d'ici 2025.

Outre les questions environnementales, le séminaire de haut niveau sur les villes durables porte également sur l’alignement de la planification du développement national de l’Indonésie sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le séminaire de haut niveau sur les villes durables est un forum destiné aux décideurs politiques, aux experts et aux praticiens du développement urbain durable dans les régions d'Asie de l'Est et du Sud-Est. –VNA