Hanoï (VNA) – Une haute délégation commerciale de l’État américain Idaho, conduite par le président de la Chambre des représentants de cet État, Scott Bedke, a effectué une visite à Ho Chi Minh-Ville du 13 au 16 novembre. Objectif : sonder les opportunités de développement des relations commerciales Vietnam – États-Unis. Il s’agissait de la 3e visite d'une délégation de cet État américain au Vietnam au cours de ces neuf dernières années.

La conférence de presse. Photo : http://hanoimoi.com.vn

La délégation de l’État de l'Idaho, composée de 39 membres dont 15 venant des entreprises spécialisées dans la culture, l’élevage bovin, le lait et le beurre, la pomme de terre…, a souhaité promouvoir les activités de commerce et d’investissement avec le Vietnam. "Nous revenons au Vietnam car nous y trouvons de nombreuses opportunités d’investissement", a souligné Scott Bedke, lors d’un point presse tenu le 15 novembre pour communiquer les résultats de leur visite dans la ville.

Idaho possède des atouts dans l’agriculture, les aliments, les secteurs des hautes technologies. En 2016, cet État américain a exporté au Vietnam pour une valeur de 11,35 millions de dollars, soit une hausse de 55% en glissement annuel. Ses produits phares sont les produits laitiers, les technologies et les dispositifs médicaux, entre autres.

Selon Mme Megan Ronk, secrétaire du Département du Commerce de l’Etat de l'Idaho, la production de lait et des produits laitiers représentent une part importante du secteur agricole de cet État américain avec une production de 5,8 millions de tonnes de lait par an.

"L'Idaho est le premier producteur de lait aux États-Unis", a-t-elle ajouté. Ces deux dernières années, des sociétés vietnamiennes du lait et de beurre ont importé plus de 8.000 vaches des États de l’Ouest des États-Unis, dont l'Idaho. Par conséquence, l'Idaho voulait sonder les opportunités de coopération et partager des expériences avec le Vietnam dans ce domaine.

"En outre, l'Idaho accélère les activités de promotion du commerce et recherche des partenaires étrangers, ​par le biais notamment de l'attrait de l’investissement direct étranger du Vietnam, a indiqué Mme Megan Ronk. Chaque projet, d’un investissement d’environ 500.000 dollars et employant ​dix travailleurs, pourra bénéficier de politiques préférentielles de cet État", a-t-il ajouté. -VNA