Bruxelles (VNA) – L’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA) et l’accord de protection des investissements entre l’UE et le Vietnam (EVIPA) contribueront à promouvoir le partenariat intégral et les relations commerciales entre le Vietnam et l’UE, a-t-on appris d’un séminaire, lundi 24 juin à Bruxelles.
 
Lors du séminaire organisé par EGMONT - l’Institut royal des relations internationales, en collaboration avec le réseau d’affaires UE-Vietnam. Photo : VNA

L’événement, organisé par EGMONT - l’Institut royal des relations internationales, en collaboration avec le réseau d’affaires UE-Vietnam, s’est déroulé dans le contexte où les deux parties accélèrent la signature des deux pactes commerciaux en espérant qu’ils seront conclus vers la fin de ce mois-ci.

L’ambassadeur du Vietnam en Belgique et chef de la mission vietnamienne auprès de l’Union européenne, Vu Anh Quang, a souligné que son pays s’efforçait de respecter les engagements relatifs aux normes du travail prévus par l’EVFTA.

L’EVFTA et l’EVIPA sont des accords commerciaux ambitieux entre l’UE et un pays en développement, fondés sur des réglementations légales, a déclaré le diplomate.

Dans le cadre de l’EVFTA, 99% des lignes tarifaires seraient supprimées et de nombreuses autres barrières non tarifaires seront réduites des deux côtés, alors que l’EVIPA contribue à protéger et à renforcer les investissements européens au Vietnam, faisant de ce pays de l’Asie du Sud-Est un hub de commerce et d’investissement des entreprises de l’UE implantées dans la région.

Les experts présents à la manifestation ont déclaré que les engagements pris dans le cadre des deux accords sont importants pour améliorer le mécanisme de marché et l’environnement de l’investissement en vue de faciliter les activités des entreprises de l’UE. 

Ils ont donc convenu que les deux pactes sont considérés comme des cadres juridiques importants pour renforcer les relations commerciales et d’investissement entre les deux parties.

Certaines entreprises de l’UE qui ont mené avec succès des affaires au Vietnam ont partagé leur expérience en matière d’investissement, et discuté d’opportunités commerciales intéressantes sur le marché.

En tant que l’une des économies les plus dynamiques de l’Asie du Sud-Est, le Vietnam est devenu une destination prometteuse pour les entreprises européennes. Le Vietnam et l’UE ont tous deux constaté un potentiel commercial considérable dans les domaines de l’automobile, des machines industrielles, du traitement des eaux usées, des produits alimentaires et des boissons, des produits pharmaceutiques, du textile et de l’habillement.

L’UE est un partenaire commercial et d’investissement de premier plan du Vietnam. Selon le Libre blanc 2018 d’EuroCham, en 2017, le Vietnam a exporté 38,3 millards de dollars de biens vers l’UE ( 12,8%) et importé 12 milliards de dollars de biens européens ( 7,7%). Le Vietnam a accueilli sur son sol 1,835 milliards de dollars de capitaux engagés par près d’un millier d’entreprises des pays membres de l’UE. – VNA