Singapour (VNA) – Les tensions commerciales croissantes entre les États-Unis et la Chine constituent l’une des préoccupations les plus pressantes pour les nations de l’Asie du Sud-Est, a déclaré le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong.

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong. Photo: AFP/VNA

 

S’adressant au 32e Sommet de l’ASEAN à Singapour, le 28 avril, le chef du gouvernement singapourien a fait part de ses inquiétudes quant aux récentes tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, qui figurent parmi les principaux partenaires commerciaux de son pays.

Les systèmes commerciaux multilatéraux ouverts et fondés sur des règles, qui ont soutenu la croissance des États membres de l’ASEAN, ont été mis sous pression alors que l’humeur politique de nombreux pays s’est retournée contre le libre-échange, a-t-il déclaré.

Afin de contrer les pressions exercées par le protectionnisme commercial, l’ASEAN doit aller de l’avant avec une intégration extensive et intensive entre les économies et renforcer la coopération dans de nouveaux domaines, a-t-il suggéré.

L’ASEAN est un groupe régional qui encourage la coopération économique, politique et sécuritaire entre ses dix membres, à savoir le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se sont intensifiées ces derniers temps, lorsque les deux pays ont annoncé coup sur coup de lourds droits de douane sur leurs produits respectifs. Les produits chinois et américains visés représentent un montant de 100 milliards de dollars.

Le président américain Donald Trump chercherait à imposer des droits de douane allant jusqu’à 100 milliards USD sur les produits chinois. Pour l’heure, ni Pékin ni Washington n’a annoncé la date de mise en oeuvre des nouveaux droits de douane. – VNA