L’Université nationale de Hanoï favorisera l’accès à la formation des sportifs de haut niveau. 

Hanoï (VNA) - Le rêve des sportifs vietnamiens de haut niveau d’intégrer des filières universitaires classiques pourra se concrétiser à partir de l’année scolaire 2019-2020, lorsque l’Université nationale de Hanoï leur proposera une formation adaptée à leurs besoins.

Bonne nouvelle pour les sportifs vietnamiens se destinant au haut niveau. Pour la première fois, il sera possible de concilier sport professionnel et études au sein de l’Université nationale de Hanoï. "Nous contacterons cet établissement afin d’étudier le programme de formation en détail et de donner toutes les informations nécessaires à la bonne marche du projet", a expliqué Tân Lê Minh, directeur du Service du personnel du Département général de l’éducation physique et des sports.

Aujourd’hui, les sportifs vietnamiens n’ont qu’un choix: les écoles d’éducation physique et des sports placées sous la tutelle du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, qui les forment seulement dans une perspective sportive. La raison? Parce que ces établissements sont les seuls à leur donner accès à des cursus professionnalisant.

Un professeur - un étudiant

"Je suis heureux d’apprendre cette nouvelle. À la fin de leur carrière sportive, les athlètes rencontrent souvent beaucoup de difficultés parce qu’ils n’ont aucune connaissance permettant une conversion professionnelle. Désormais, s’ils peuvent suivre une formation universitaire en économie, en technologies ou encore en langues étrangères, ils ne seront plus inquiets de leur futur", a estimé Nguyên Dinh Cuong, chef de la discipline athlétisme au Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Ninh Binh (Nord).

Avant de se tourner vers le travail de gestion et d’animation dans le sport, il fut un athlète N°1 du Vietnam en remportant une imposante collection de médailles d’or aux Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games). "J’ai décroché de nombreuses médailles nationales et internationales. J’ai également obtenu un diplôme de l’Université d’éducation physique et des sports. Cependant, mes connaissances générales demeuraient limitées. Raison pour laquelle, en travaillant, je me suis formé tout seul en anglais, en informatique et en économie. À mon avis, ce programme de formation de l’Université nationale de Hanoï offrira de bonnes opportunités non seulement aux sportifs, mais aussi aux gestionnaires du sport comme moi", s’est réjoui Nguyên Dinh Cuong.

Selon le Professeur Nguyên Dinh Duc, chef du Service de formation de l’Université nationale de Hanoï, la première promotion destinée aux sportifs de haut niveau sera officiellement déployée en 2019. "Ce sera peut-être une formation en management", a-t-il fait savoir. En effet, ledit domaine requiert moins de temps d’apprentissage théorique et possède comme caractéristique le fait d’être relativement interdisciplinaire.

Les athlètes de talent bénéficieront de mesures d’accompagnement particulières dans les études universitaires. Ils pourront travailler directement avec le professeur à l’élaboration de leurs parcours et de leurs orientations professionnelles selon le modèle "un professeur - un étudiant". Pour quelques matières, il sera possible d’étudier en ligne. Cependant, les élèves devront absolument valider les mêmes contenus d’apprentissage que les autres étudiants.

"Nous tenons à remercier chaleureusement l’Université nationale de Hanoï, pionnière dans la formation destinée aux talents sportifs du pays. Je souhaite que ces cours soient de plus en plus nombreux dans les temps à venir", a exprimé Tân Lê Minh.

Des sportifs vietnamiens qui brillent aux États-Unis

Si les sportifs de talent ont peu de possibilités de recevoir des bourses scolaires dans le pays, certains d’entre eux ont eu la chance d’obtenir un soutien financier aux États-Unis. C’est le cas de Lê Quang Liêm et Lê Tuân Minh (échecs), Nguyên Thao My (golf) et Huynh Phuong Dài Trang (tennis), pour n’en citer que quelques-uns.

En 2017, Lê Quang Liêm, le joueur d’échecs N°1 du Vietnam, (plus de 2.700 points Elo), a obtenu deux diplômes de l’Université Webster grâce à ses brillants résultats internationaux qui lui ont permis d’obtenir une bourse couvrant l’intégralité de ses frais de scolarité. Avec sa performance, il a aidé l’équipe de ladite université à remporter le titre de champion du Tournoi d’échecs des universités aux États-Unis.

De la même manière, l’étoile montante du golf vietnamien, Nguyên Thao My, 20 ans, a obtenu une bourse complète en finance et banque à l’Université de Caroline du Nord. Avant de partir pour les États-Unis, elle fut membre de l’équipe de Hanoï. En 2014, à 16 ans, elle avait remporté le tournoi national de golf des moins de 18 ans (U18). Cette victoire lui avait permis de représenter le Vietnam aux 17es Jeux d’Asie (ASIAD 17) tenus la même année en République de Corée. En 2015, Thao My figurait sur la liste des dix finalistes du championnat du monde de golf. -CVN/VNA