Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc prend la parole lors de la réunion.


Hanoi, 13 mai (VNA) - Les scientifiques ont donné leur avis sur la stratégie de développement socio-économique du pays à l'horizon 2021-2030 dans une perspective à l'horizon 2045 lors de leur réunion avec le sous-comité des affaires socio-économiques du 13ème Congrès national du Parti à Hanoi.
 
 Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, chef du sous-comité, a demandé aux scientifiques d'examiner la situation économique nationale, ainsi que les défis et les difficultés auxquels le pays est confronté, en se concentrant sur les principales limites de l'ancien modèle de croissance.
 
 Le professeur associé Bui Quang Tuan, directeur de l'Institut d'économie du Vietnam, a souligné que l'objectif de croissance économique de 7% fixé pour la période 2011-2020 n'avait pas encore été atteint.
 
 Entre 2011 et 2018, la croissance reposait principalement sur le capital, a-t-il déclaré, ajoutant que la science et la technologie recevaient moins d'investissements alors que la qualité de la main-d'œuvre restait faible.
 
 Tuan a suggéré de donner la priorité au développement et aux innovations scientifiques et technologiques qui, a-t-il dit, devrait être le pilier le plus important de la croissance nationale dans la période à venir.
 
 En outre, il est nécessaire de créer des ressources humaines de haute qualité et d'exploiter les opportunités générées par l'ère numérique afin d'assurer une croissance rapide, créative et durable, a-t-il déclaré.
 
 Le professeur Dang Nguyen Anh, vice-président de l'Académie des sciences sociales du Vietnam (VASS), a proposé de perfectionner le système de protection sociale pour répondre aux nouvelles exigences en matière de développement.
 
 Vo Dai Luoc, de la VASS, a déclaré que le secteur économique privé devait être considéré comme le moteur le plus important de la croissance, notant que les secteurs économiques devaient avoir des chances égales et transparentes d'accéder aux opportunités de développement.
 
 Dans son conclusion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le Vietnam devait augmenter ses capacités et sa productivité afin de ne pas rester à la traîne par rapport aux autres pays de la région. -VNA