Manille, 17 septembre (VNA) - Les troupes philippines ont annoncé dimanche 16 septembre avoir sauvé trois victimes d’enlèvement indonésiennes dans la partie sud du pays, après près de 20 mois de captivité.

Des soldats de l'AFP. Photo: AP

Le lieutenant-colonel Gerry Besana, porte-parole du Commandement des forces armées des Philippines (FAP), a déclaré que ces trois Indonésiens avaient été secourus vers 16 heures le samedi 15 septembre dans un village reculé du bourg Indana, province de Sulu.

Il a ajouté que les victimes secourues avaient été enlevées le 18 janvier 2017 alors qu’elles se trouvaient au large de l’île de Taganak, province de Tawi-Tawi.

Elles ont été admises dans un hôpital local pour un examen médical avant d'être transportées par avion au quartier général du Commandement occidental des FAP à Zamboanga et remises à l'ambassadeur indonésien aux Philippines.

M. Besana n'a pas révélé qui avait enlevé ces Indonésiens. L’armée a accusé les militants d’Abu Sayyaf d’avoir déjà procédé à des enlèvements de ressortissants étrangers dans la région, notamment des Indonésiens. -VNA