Les Philippines elargissent l'interdiction d'importer des produits a base de viande de porc hinh anh 1Les Philippines ont étendu l'interdiction temporaire d'importation, de distribution et de vente de produits à base de viande de porc de 16 à 20 pays et territoires atteints par la peste porcine africaine (PPA). Photo:www.philstar.com

Manille (VNA) - Les Philippines ont étendu l'interdiction temporaire d'importation, de distribution et de vente de produits à base de viande de porc de 16 à 20 pays et territoires atteints par la peste porcine africaine (PPA).

Cette décision s'inscrit dans le cadre des efforts visant à empêcher l'entrée de la PPA dans ce pays, a déclaré un responsable de la Food and Drug Administration (FDA) des Philippines.

En septembre 2018, le ministère philippin de l'Agriculture a imposé l'interdiction à titre de mesure de précaution afin d'empêcher la propagation du virus dans le pays.

Malgré que cette maladie ne constitue pas une menace pour la santé humaine, le ministère philippin de l'Agriculture encourage les éleveurs de porc à appliquer strictement les mesures de prévention et de biosécurité aux fermes.

Les Philippines restent indemnes de la PPA, mais les éleveurs de porc souhaitent toujours des restrictions plus strictes à l'importation afin d'empêcher l’entrée du virus dans ce pays.

La PPA est une maladie hémorragique virale contagieuse des suidés domestiques et sauvages. Elle est causée par un grand virus à ADN de la famille des Asfarviridae, qui infecte également les tiques du genre Ornithodoros.

Elle ne constitue pas une menace pour la santé humaine, mais affecte le bien-être animal, engendre de graves pertes pour la production et l’économie et peut mettre en péril la sécurité alimentaire. -VNA