Singapour (VNA) – Les représentants des pays partenaires de l’ASEAN ont exprimé leurs engagements à soutenir le rôle central du bloc régional dans la structure régionale à la 51e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM 51) et de ses réunions connexes, du 30 juillet au 4 août à Singapour.
 
Photo de groupe de la réunion ministérielle entre l'ASEAN et la Russie Photo: AFP/VNA

Lors d’une réunion ministérielle entre les États-Unis et l’ASEAN le 3 août, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré que son pays maintiendrait son rôle dans un engagement pour la paix et la prospérité dans l’Indo-Pacifique avec l’ASEAN en son centre.

Ce message s’est accompagné d’un financement américain de 113 millions de dollars en faveur de la technologie, de l’énergie et des infrastructures en Asie-Pacifique, qui a été annoncé quelques jours avant l’ouverture de l’AMM 51.

Pendant ce temps, l’Inde a déclaré que l’ASEAN figure parmi les priorités de sa politique étrangère, affirmant son engagement à renforcer la collaboration avec le bloc régional, ainsi qu’à l’assister dans la construction de la Communauté de l’ASEAN et la promotion de la connectivité régionale.

L’Inde et l’ASEAN prévoient de promouvoir leur coopération à travers les trois piliers de la Communauté de l’ASEAN, en mettant l’accent sur la coopération marine et la facilitation du commerce et des investissements pour porter le commerce bilatéral à 200 milliards de dollars en 2025.

La ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop a déclaré que l’ASEAN tient un rôle de premier plan en Asie du Sud-Est et une connexion forte dans la région Indo-Pacifique. Elle a ajouté que la solidarité du bloc régional devrait aider à maintenir la paix et la sécurité et à créer d’autres poussées de croissance.

L’Australie, en tant que partenaire de dialogue de l’ASEAN, soutient pleinement les objectifs de développement à long terme de l’ASEAN, a-t-elle affirmé, ajoutant que le gouvernement australien assiste l’ASEAN dans mise en œuvre des initiatives de connectivité et d’intégration, le maintien de sa centralité ainsi que de la paix et de la stabilité que dans la région.

Pour sa part, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a souligné que la nouvelle politique du Sud du président Moon Jae-in place l’ASEAN au centre des priorités de coopération, avec un comité mis en place pour développer davantage cette initiative.

Plus tôt, lors des conférences post-ministérielles de l’ASEAN (PMC) avec le Japon, la Chine, la Russie et la Nouvelle-Zélande, le 2 août à Singapour, les pays partenaires ont hautement apprécié le rôle de l’ASEAN dans la région et ont continué à affirmer leur soutien au rôle central du bloc dans la structure régionale qui est ouverte, transparente, inclusive et basée sur des règles.

La structure s’appuiera sur des mécanismes dirigés par l’ASEAN, tels que l’ASEAN plus trois, le Commet de l’Asie de l’Est, le Forum régional de l’ASEAN et la conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN.

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, les pays partenaires ont salué un projet de document unique entre l’ASEAN et la Chine sur les négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale (COC). – VNA