Le PM singapourien Lee Hsien Loong et son homologue chinois Li Keqiang (gauche). Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) - Dans le cadre du Sommet Chine-ASEAN tenu mercredi à Singapour, les dirigeants des pays de l'Asie du Sud-Est et de la Chine ont discuté du maintien de la paix en Mer Orientale et de l'accélération de l'achèvement rapide du code de conduite en Mer Orientale (COC).

Prenant la parole à cette occasion, le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a souligné que les pays ont consolidé la confiance et la compréhension mutuelle, et contrôlé les litiges de manière pacifique.

D'après le Premier ministre chinois Li Keqiang, Pékin espère que les négociations avec l'ASEAN seront achevées en trois ans. Il a estimé que l'atteinte du consensus sur le COC apporterait des avantages non seulement à la Chine et aux pays de l'ASEAN mais encore au commerce de libre-échange au service de toutes parties.

Auparavant, en répondant à la presse, le président philippin Rodrigo Duterte a souligné la nécessité de parvenir à un code de conduite en Mer Orientale.

En outre, l'ASEAN et la Chine ont convenu de coopérer pour renforcer les investissements et le commerce bilatérale dans le contexte où la 2e économie mondiale est touchée par la guerre commerciale avec les États-Unis.

Selon les statistiques du ministère chinois des Affaires étrangères, le commerce bilatéral a atteint un record de plus de 500 milliards de dollars en 2017.

En août dernier, l'ASEAN et la Chine ont parvenu à un document unique pour entamer leurs négociations du COC. Il s'agit d'un repère primordial pour aboutir au COC pratique, efficace et convenable au droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). -VNA