Les indicatifs regionaux favorisent les exportations de pamplemousse hinh anh 1Les pomelos issus du Vietnam se conforment aux exigences des marchés étrangers. Photo: CVN/VNA

Hanoï (VNA) - Le Vietnam compte 36 zones de culture de pomelo dans dix provinces différentes. D’une superficie totale de 752 ha, ces zones, qui produisent plus de 13.105 tonnes de fruit, ont obtenu le code de zone de culture de pomelo pour l'exportation aux États-Unis.

Après plus de cinq ans à cultiver du pomelo, Hô Van Loi, domicilié dans la commune de Tam Phuoc, district de Châu Thành, province de Bên Tre (Sud), ne cache pas la joie que ses pomelos cultivés sur 6.000 m2 aient obtenu un "passeport" pour les États-Unis. C’est le résultat de tout le processus de conversion de la production dans le sens de la sécurité, en décidant d'abandonner l’utilisation de produits toxiques pour lutter contre les ravageurs.

Les horticulteurs s’enthousiasment

"Lorsque les pomelos sont exportés vers le marché américain, les horticulteurs en sont très heureux, car une fois les pomelos exportés vers les marchés étrangers, la valeur augmente, et les horticulteurs vont donc continuer de se conformer exigences des exportateurs afin que le produit final réponde aux normes", a partagé M. Loi.

C’est aussi le cas de Vuong Thành Công, domicilié dans la commune d'An Hiêp, district de Châu Thành, province de Bên Tre. Il explique qu’auparavant, les pomelos à peau verte étaient déjà produits selon un procédé dit "propre", mais les exigences du marché américain étaient très élevées. Les horticulteurs étaient proches de pouvoir exporter sur ce marché, ils ont donc amélioré encore leur processus de production pour pouvoir le faire, et de ce fait, augmenter la valeur de leurs produits.

"Notre entreprise a examiné des zones de production, en particulier la culture du pomelo à peau verte à Bên Tre, et nous avons établi des liens étroits avec plusieurs coopératives afin d’obtenir les meilleurs pomelos, répondant à la qualité exigée par le marché américain", a déclaré Ngô Tuong Vy, directrice générale du groupe Chanh Thu. "Tout d'abord, nous avons une entrée stable pour pouvoir fournir une production massive, en particulier pour le réseau de supermarchés américains, nous devons avoir une réflexion à long terme et répondre à la demande des importateurs américains en termes de qualité et de sécurité alimentaire", a-t-elle ajouté.

Un visa de joie post-épidémique

Le fait que le pamplemousse de Bên Tre obtient le premier "visa" pour se rendre aux États-Unis est une très bonne nouvelle pour l’horticulture vietnamienne en général et pour les cultivateurs de pamplemousse en particulier, à un moment où les gens sont déterminés à relancer l'économie après la pandémie de COVID-19, selon Mme Vy.

Toute la province de Bên Tre compte actuellement 48 indicatifs régionaux pour la culture de fruits frais destinés à l'exportation, d’une superficie de 487 ha, exportés vers les États-Unis, l'Union européenne (UE), la Nouvelle-Zélande, l'Australie, la Chine, la République de Corée, entre autres. Parmi ces fruits, le pamplemousse à peau verte a obtenu 25 indicatifs régionaux de plantation, sur une superficie de 346 ha. Rien que pour l'exportation vers les États-Unis, il existe 11 indicatifs régionaux de plantation, sur une superficie de 156,76 ha.

"Actuellement, non seulement le pomelo, mais d'autres produits comme le durian ont également été exportés vers des marchés difficiles. Grâce à la mise en place d'une zone de production associée à la chaîne de valeur", a souligné Huynh Quang Duc, directeur adjoint du Service provincial de l'agriculture et du développement rural:

Les indicatifs regionaux favorisent les exportations de pamplemousse hinh anh 2Les codes de régions de production et les exportations de pamplemousse vietnamien permettent aux horticulteurs de développer durablement ce fruit vedette. Photo: CVN/VNA

Pour honorer la date d’exportation des premiers lots de pamplemousse vers les États-Unis, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec le Comité populaire de la province de Bên Tre, a organisé le 28 novembre une cérémonie pour annoncer à Bên Tre l'exportation des premiers lots de pomelos du Vietnam vers les États-Unis. Il s'agit d'un événement très important car l'exportation officielle de pomelo aidera les entreprises vietnamiennes à accéder au grand marché américain.

Le pays compte actuellement 105.400 ha de culture de pomelos, avec une production de près de 905.000 tonnes pour diverses variétés de pomelo, et typiques de chaque région. En particulier, le delta du Mékong totalise environ 32.000 ha pour une production d'environ 369.000 tonnes/an. À l’heure actuelle, les provinces où se plantent les pamplemousses procèdent à la mise en place des indicatifs régionaux pour les plantations pour en favoriser les exportations vers différents marchés. -CVN/VNA