Hanoi (VNA) – De l’Asie à l’Europe en passant par l’Amérique, les hommages continuaient d’affluer du monde entier et les services commémoratifs étaient tenus dans de nombreux pays à la mémoire de l’ancien président Lê Duc Anh, décédé le 22 avril 2019 à son domicile hanoien à l’âge de 99 ans.
 
Le secrétaire général et président laotien Bounnhang Volachith (3e, à partir de la gauche) se recueille en mémoire de l’ancien président Lê Duc Anh. Photo : VNA

"Le décès du camarade Lê Duc Anh est une grande perte pour le Parti, l’Etat et le peuple vietnamiens. Le Parti, l’Etat et le peuple laotiens ont perdu un camarade et ami intime", a déploré l’ambassadeur du Laos dans le registre de condoléances ouvert le 3 mai à New York par la Mission permanente du Vietnam à l’ONU.

L’ambassadeur de Singapour a pour sa part souligné "les contributions très significatives à la consolidation de l’esprit de l’ASEAN" de l’ancien président Lê Duc Anh, alors que l’ambassadeur d’Australie a affirmé "l’héritage éternel" qu’il avait laissé par ses grandes contributions à son pays.

La cheffe de cabinet du secrétaire général de l’ONU, Maria Luiza Ribeiro Viotti, a été représentée à la cérémonie commémorative à New York, tenant à exprimer ses condoléances les plus attristées pour la perte d’un "dirigeant talentueux et respecté".

De nombreux diplomates américains, laotiens, brunéiens, birmans, philippins, malaisiens, chinois, sud-coréens, russes se sont rendus à l’ambassade du Vietnam aux Etats-Unis pour rendre un dernier hommage à l’ancien président Lê Duc Anh.

Les représentants du corps diplomatique à Ottawa et des organes du gouvernement canadien ont également fait le déplacement, et signé le registre de condoléances ouvert à l’ambassade du Vietnam au Canada.

Les ambassadeurs et les chefs des organes de représentation de nombreux pays, dont Cuba, le Mexique, la Colombie, le Guatemala, le Venezuela, la Malaisie, les Philippines, l’Allemagne, l’Egypte, l’Indonésie, la Thaïlande, la Palestine, se sont rendus à l’ambassade du Vietnam en Argentine pour présenter leurs plus sincères condoléances.

Des services commémoratifs sont tenus le même jour aux ambassades du Vietnam en Ukraine, au Bangladesh, en Afrique du Sud, au Mozambique, en Italie, en République tchèque à la mémoire de l’ancien président Lê Duc Anh.

"Au nom du peuple et du gouvernement révolutionnaire cubains, nous tenons à faire part de nos profondes condoléances pour le départ du général Lê Duc Anh, un combattant héroïque qui a consacré toute sa vie à la lutte pour un Vietnam cent fois plus beau et un monde meilleur", a écrit l’ambassadeur de Cuba en République tchèque, Danilo Alonso Mederos.

Né le premier décembre 1920 dans la commune de Lôc An, district de Phu Lôc, province de Thua Thiên-Huê (Centre), général Lê Duc Anh était membre du Bureau politique (Ve, VIe, VIIe, VIIIe mandats), membre permanent du Bureau politique (VIIIe mandat), président de la République (de septembre 1992 à décembre 1997), député de l’Assemblée nationale (VIe, VIIIe, IXe législatures).

Il était commandant adjoint de la campagne Hô Chi Minh et commandant pour le sud-ouest (1975), vice-ministre de la Défense et commandant des forces des soldats volontaires vietnamiens au Cambodge (juin 1981), vice-ministre de la Défense et chef d’état-major général de l’Armée populaire du Vietnam (décembre 1986), ministre de la Défense (février 1987).

Durant ses plus de 80 ans d’activité révolutionnaire, le général Lê Duc Anh a beaucoup contribué à l’œuvre révolutionnaire du Parti et de la nation. Il s’est vu décerner de nombreuses distincitions honoriques du Parti et de l’État vietnamiens. – VNA