Les fruits vietnamiens sont de plus en plus attrayants aux États-Unis. Photo: Baocongthuong
Hanoi (VNA) - Bien que la valeur des fruits vietnamiens importés aux Etats-Unis ne représente qu'une faible proportion des importations américaines de fruits, le taux de croissance est élevé ce qui montre l’intérêt croissant des consommateurs américains pour les produits vietnamiens.

Selon le Département général des douanes, au cours de 2 premiers mois de 2018, les exportations nationales de fruits et légumes ont atteint 649,6 millions de dollars, en hausse de 54% en glissement annuel. Sur ce chiffre, les fruits représentent 80,3% du total avec plus de 308 millions de dollars, en hausse de 62,4% par rapport à 2017.

Ces derniers temps, les Etats-Unis sont devenus un marché d’exportation majeur du Vietnam. Selon les données de la Commission du commerce international des États-Unis, en janvier 2018, la valeur d'importation de fruits et de noix de ce pays a atteint 1,8 milliard de dollars, +6,9% par rapport à la même période de l’année précédente.

Les États-Unis importent principalement de fruits et noix des marchés tels que Mexique, Chili, Pérou... Si la valeur d'importation des fruits et noix du Vietnam ne représente qu'une faible proportion, le taux de croissance est élevé. Ainsi en janvier, cette valeur était de 99,7 millions de dollars, +22,3% en glissement annuel.

Selon le Centre d'information sur le commerce et l'industrie, du ministère de l'Industrie et du Commerce, cela montre que les consommateurs américains s'intéressent de plus en plus aux produits vietnamiens.

Actuellement, le Vietnam  exporte sur le marché américain fruit du dragon, longane, ramboutan, litchi et pomme de lait. La mangue sera également autorisée à être importée dans un proche avenir. Une opportunité à saisir pour les entreprises nationales exportatrices de fruits et légumes. -CPV/VNA