La vente de bois et de ses produits dérivés vietnamiens à l’UE représente de 12 à 15% du total des exportations nationales de ces produits. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – "L'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange (ALE) entre le Vietnam et l'Union européenne (UE) permettrait de donner un nouvel élan pour les exportations nationales de bois et de produits dérivés, avec une prévision estimée à 1 milliard de dollars en 2020", a affirmé le vice-président et secrétaire général de l'Association du bois et des produits forestiers du Vietnam (Viforest), Nguyen Ton Quyen.

Ces dernières années, la vente de bois et de produits dérivés vietnamiens à l’UE représente de 12 à 15% du total des exportations nationales de ces produits, soit en moyenne de 650 à 700 millions de dollars. L’ALE entre le Vietnam et l’UE ​aurait un impact positif sur le secteur de bois vietnamien, notamment en termes d’élargissement des débouchés", a-t-il estimé.

A ce jour, le bois vietnamien est expédié vers cinq pays de l'UE : l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie. Grâce à l’entrée en vigueur de l’ALE Vietnam-UE, ses marchés seront étendus. En fait, l’UE nécessite de 80 à 85 milliards de dollars par an, soit plus que le ​total des exportations de bois vietnamien.

En outre, avec une réduction allant jusqu'à 0% des taxes appliquées sur les produits d'importation grâce à l’ALE Vietnam-UE, les entreprises vietnamiennes pourraient acheter des machines, équipements et acquérir des technologies de transformation de bois les plus avancées du monde de l’UE.

​Selon Nguyen Ton Quyen, les entreprises vietnamiennes devraient actualiser leurs informations et se perfectionner pour mieux profiter des opportunités d’exportation des produits vers l’UE. –VNA