Photo: baodauthau

Hanoï (VNA) - Dans son dernier rapport, le Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) a fait part de son optimisme quant aux exportations de riz du Vietnam cette année, en raison des besoins en forte hausse des marchés d'importation.

Ainsi, le rapport Makets & Trade, publié en février par l'USDA, prévoit que les exportations nationales de riz atteindraient 6,7 millions de tonnes en 2018, en hausse de 200.000 tonnes par rapport aux prévisions également publiées par ce même département un mois auparavant.

L'USDA a basé ses prévisions sur le fait que le Vietnam va augmenter ses ventes à destination de Chine et d'Asie du Sud-Est. Plus précisément, l'USDA prévoit que la Chine va importer  5,5 millions de tonnes en 2018. Le rapport du ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural a montré qu’en 2017, les exportations nationales de riz vers la Chine représentaient 39,2% du total, soit 5,89 millions de tonnes.

Pour l'Asie du Sud-Est, l'USDA a déclaré que l'Indonésie importerait 800.000 tonnes cette année. En début d’année, le Vietnam a remporté un contrat d’exportation de 141.000 tonnes dans ce pays. Pour les Philippines, l'USDA prévoit qu'en 2018 ce pays importera  également environ 1,3 million de tonnes.

Selon l'Association des vivres du Vietnam (VFA), en 2017, l'Asie a été le premier importateur de riz du Vietnam avec 68,41% du total, dont la Chine, 40,02%, les Philippines, 9,69%, la Malaisie, 8,13%, le Bangladesh, 4,03%, l'Indonésie, 0,27%.

En 2018, les statistiques du ministère de l'Agriculture et du Développement rural montrent que les exportations nationales de riz en janvier ont atteint 524.000 tonnes, pour une valeur de 249 millions de dollars, en hausse de 56,5% en volume et 74, 2% en valeur en un an. -CPV/VNA