Transformation de crevettes pour exportation dans une usine à Ca Mau (Sud). Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Selon des exportateurs vietnamiens de crevettes, le Département américain du Commerce (DOC) a annoncé les résultats finaux de son 12e examen administratif de l’ordonnance de droit antidumping sur des crevettes en provenance du Vietnam pour la période du 1er février 2016 au 31 janvier 2017.

La société vietnamienne par actions Fimex VN était l’unique défendeur obligatoire de cet examen. Selon les résultats finaux, elle se verra appliquer une taxe antidumping de 4,58%. Ce taux sera également appliqué à plus de 30 autres entreprises vietnamiennes impliquées dans cet examen.

Par rapport au niveau de 25,76% défini par les résultats préliminaires du POR 12 rendus publics en mars 2018, ce taux final est beaucoup moins élevé. Il est également inférieur au taux de 4,78% du POR 11.

Selon Ho Quoc Luc, président du conseil d’administration de Fimex VN, le DOC avait reçu toutes les informations qu’il avait demandées au cours du processus d’examen des documents et infrastructures dans sa société. Le DOC les avait étudiées et avait révisé les méthodes de calcul des marges pour s’adapter à la réalité.

Le 13e examen administratif du DOC concernant l’année 2017 aura deux défendeurs obligatoires. L’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a travaillé avec les sociétés impliquées par le POR 13 et demandé des conseils d’avocats.

Selon la VASEP, au cours des sept premiers mois de 2018, les exportations de crevettes vers les Etats-Unis ont rapporté 311,8 millions de dollars, soit une baisse de 9,5% sur un an. Les droits antidumping élevés étaient l’une des causes de ce recul.

Avec cette revue à la baisse des droits antidumping, les exportateurs vietnamiens espèrent une augmentation des ventes dans les temps à venir, notamment pendant les derniers mois de l’année durant lesquels auront lieu les fêtes hivernales. -VNA