Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Les envois de fonds des résidents vietnamiens à l’étranger et des travailleurs migrants à Hô Chi Minh-Ville au cours des dix premiers mois de cette année se sont chiffrés à 3,8 milliards de dollars.
 
Le rebond des transferts d'argent est tiré par la croissance en Europe et aux Etats-Unis. Photo: vneconomy.vn

Les transferts de fonds effectués à travers les organismes de crédit dans la mégapole du Sud ont connu une hausse remarquable par rapport aux 2,9 milliards de dollars envoyés jusqu’en juillet dernier.

Ces dernières années, le volume de devises transférées à Hô Chi Minh-Ville a progressé d’environ 10% en moyenne annuelle, a indiqué le directeur adjoint de la branche de la Banque d’Etat du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Hoàng Minh.

Compte tenu de la conjoncture actuelle et de la tendance haussière des transferts vers la fin de l’année, le flux de devises à Hô Chi Minh-Ville pourrait atteindre environ 5,2 milliards de dollars en 2018, a-t-il prévu.

Les devises transférées sont investies dans les activités de production et de commerce, dont 21% dans l’immobilier, apportant une grande aide aux sociétés de promotion immobilière, selon le président de l’Association de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville (HoREA) Lê Hoàng Châu.

Pour autant, les relèvements des taux directeurs par la Réserve fédérale américaine et l’appréciation du dollar auraient des incidences la source de devises importantes en provenance de la diaspora vietnamienne à l’étranger, ont estimé plusieurs experts.

La Banque mondiale estime à 13,8 milliards de dollars de dollars les envois de fonds des travailleurs migrants vers le Vietnam en 2017, ce qui fait du pays le dixième principal pays récipiendaire de devises à l’échelle mondiale. – VNA