An Giang (VNA) - Toute transaction avec des entreprises chinoises devrait être effectuée via des contrats conformes aux pratiques du commerce international, a-t-on appris mercredi 8 mai d’une conférence dans la province de An Giang, dans le delta du Mékong.

Emballage de riz pour l'exportation. Photo: VNA


Cet avertissement a été émis par le conseiller commercial vietnamien en Chine, Dào Viêt Anh, qui a suggéré aux entreprises vietnamiennes de consulter les services commerciaux et les agences de promotion commerciale tant au Vietnam qu’en Chine afin de rechercher des partenaires appropriés et prestigieux.

Les entreprises devraient étudier les réglementations chinoises sur l’importation et l’exportation, en particulier celles concernant les denrées alimentaires, les produits agricoles et aquatiques, a-t-il indiqué.

Pour s’implanter solidement sur le marché chinois, il est nécessaire d’améliorer la qualité des produits et des emballages, de développer les marques, de connaître le goût des consommateurs locaux et de renforcer les activités de promotion commerciale, a-t-il poursuivi.

Le directeur adjoint du Centre de promotion du commerce et de l’investissement de la province de An Giang, Nguyên Hông Quang, a fait savoir que la Chine avait modifié sa politique pour les exportations par les canaux officiels, qui offre des incitatifs fiscaux mais resserre la réglementation sur la qualité et l’origine des produits.

En outre, les produits agricoles et aquatiques vietnamiens exportés vers la Chine sont confrontés à une concurrence féroce avec ceux d’autres pays de l’ASEAN, a averti le Service commercial du Vietnam en Chine.

De plus, les exportateurs vietnamiens manquent d’informations sur le marché, les partenaires et les politiques de la Chine, a-t-il ajouté.

La Chine est actuellement le plus grand partenaire commercial du Vietnam, avec les échanges bilatéraux progressant d’environ 20% par an.

En 2018, les exportations vietnamiennes vers la Chine ont atteint 63,9 milliards de dollars, soit une croissance de 27% en glissement annuel, dont An Giang a contribué pour 840 millions de dollars, en hausse de 2,43 %. -VNA