Le Sommet du RCEP à Manille, aux Philippines

Manille (VNA) – Les dirigeants des 16 pays participant aux négociations sur l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP) ont convenu de redoubler leurs efforts pour parvenir à la signature de cet accord en 2018.

Dans la déclaration commune publiée après leur récente réunion dans le cadre du 31e Sommet de l’ASEAN et conférences connexes à Manille, les dirigeants du RCEP ont affirmé leur détermination à assurer tout soutien nécessaire pour conclure cet accord.

La déclaration indique que l'ouverture commerciale et l'intégration économique régionale permettra à cette région de minimiser les influences de la situation économique «instable» à l'échelle internationale et de maintenir une forte croissance.

Lors de leur réunion le 12 novembre, les ministres du Commerce du RCEP se sont mis d’accord pour accélérer la signature en 2018.

Les négociations du RCEP ont débuté en 2012. C’est un accord commercial élargi entre les dix pays membres de l’ASEAN et six partenaires que sont l’Australie, la Chine, l’Inde, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande. Ces pays représentent 50% de la population et 39% du PIB du monde. -VNA