Lors du forum. Photo: VNA

 

Hanoï, 14 octobre (VNA) - Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a souligné le rôle de passerelle des coopératives entre les agriculteurs et les entreprises, afin de promouvoir efficacement la production et la consommation des produits agricoles.

Prenant la parole lors du 3e Forum national des agriculteurs à Hanoï le 14 octobre, qui faisait partie des activités du programme "Fier d'être agriculteur vietnamien", Vuong Dinh Hue a déclaré qu'il était nécessaire d'exploiter pleinement le potentiel de chaque région et de chaque localité, et de renforcer les liens avec les marchés étrangers.

Le gouvernement s'engage à perfectionner les politiques favorisant le développement agricole, la promotion du commerce et des investissements, a-t-il affirmé.

Saluant l'organisation de ce forum et son thème, Vuong Dinh Hue a indiqué que le Vietnam dispose actuellement de dix groupes de produits agricoles affichant un chiffre d'affaires à l'exportation supérieur à un milliard de dollars.

Cette année, le Vietnam a accueilli de nombreux événements d'importance internationale dans le secteur agricole, notamment la première Conférence mondiale sur le riz.

Le président de l'Association des agriculteurs du Vietnam, Thao Xuan Sung, a passé en revue les réalisations remarquables du secteur agricole au cours de ces 32 dernières années de Renouveau du pays.

Au cours des quatre premiers mois de cette année, la valeur des exportations vietnamiennes de fruits et légumes a dépassé celle du pétrole brut. Les exportations nationales de produits agro-sylvicoles et aquatiques devraient atteindre 40 milliards de dollars en 2018.

Cependant, Thao Xuan Sung a également mentionné les défis auxquels fait face le secteur agricole vietnamien, tels que le changement climatique et les difficultés internes de l'économie nationale.

Le Quoc Doanh, vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, a souligné la nécessité de créer des marques pour les produits agricoles vietnamiens. Selon lui, le Vietnam doit améliorer la qualité et garantir la sécurité alimentaire de ses produits agricoles s'il souhaite leur créer des marques durables.

Il a ajouté que son ministère avait mis en place un projet visant à développer 15.000 coopératives d'un nouveau type, qui devraient aider les agriculteurs à développer leur production et à faciliter l'écoulement de leurs produits. -VNA