Hanoi (VNA) – La participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix des Nations unies au Soudan du Sud déchiré par la guerre a été saluée par les médias internationaux.
 
Cérémonie marquant le départ du 2e groupe de l’Hôpital de campagne de deuxième niveau No1 pour le Soudan du Sud. Photo: VNA

Sur son site officiel, peacekeeping.un.org, l’UN Peacekeeping a qualifié d’«arrivée historique» la présence du premier hôpital militaire de niveau 2 du Vietnam à Bentiu, et la force des «casques bleus» a été saluée par l’ONU et et sa Mission dans ce pays africain.

Malgré les énormes défis auxquels le pays est confronté, les médecins vietnamiens vont mener à bien leur mission, a-t-il ajouté.

Dans la rédaction «La RAAF aéroporte des soldats de la paix vietnamiens au Soudan du Sud», la l’australien «The Strategist» a affirmé que les opérations de l’hôpital vietnamien au Soudan du Sud montrent non seulement le rôle croissant du pays sur la scène internationale, mais offrent également des opportunités aux forces militaires vietnamiennes et australiennes de renforcer la collaboration.

 «Cette mission n’aurait jamais été facile et, pour s’y préparer, le Vietnam devait prouver qu’il pouvait respecter des normes élevées dans des domaines clés. Et ils l’ont fait avec notre aide », a déclaré l’ambassadeur australien au Vietnam, Craig Chittick, cité par The Strategist
 
L’hôpital de campagne a reçu une aide considérable de l’Australie. Outre le personnel et l’appui financier pour l’enseignement de l’anglais, l’armée australienne a dispensé des cours de formation à court et à moyen termes au personnel de l’hôpital.

Dans le même temps, le magazine Diplomat a souligné le déploiement par le Vietnam de l’hôpital de campagne de niveau 2 au Soudan du Sud dans le cadre de la volonté plus large du pays de jouer un rôle dans le maintien de la paix internationale. L’hôpital témoigne également de la participation croissante du Vietnam aux opérations de maintien de la paix.

L’importance de la mission revêt également d’autres aspects, notamment le fait que 17% du personnel envoyé sont des femmes, ce qui contribue à donner la priorité à l’égalité des sexes de l’ONU, a-t-il déclaré.

Selon le colonel Hoang Kim Phung, directeur du Département des opérations de maintien de la paix du Vietnam, en plus de fournir des soins de santé aux membres du personnel de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Soudan du Sud, l’hôpital assume également une autre mission importante: apporter un soutien aux populations locales dans les cas urgents.
 
Les médecins militaires vietnamiens au Soudan du Sud. Photo: VNA 

Tous les médecins ont suivi une formation intensive pendant près de quatre ans et ont été soumis à deux séries d’examens de l’ONU, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils possédaient une expertise considérable en matière de contrôle et de traitement médicaux.

Le Vietnam a déjà envoyé de nombreuses personnes se joindre aux efforts de maintien de la paix dans le monde. Les dirigeants des missions de l’ONU au Soudan du Sud et en Afrique centrale ont ensuite félicité ces dirigeants pour leur réaction rapide et professionnelle aux situations urgentes, a-t-il déclaré.

Le colonel Hoang Kim Phung a exprimé sa conviction que l’hôpital de campagne de niveau 2 ferait tout son possible pour répondre aux attentes de la Mission de l’ONU, affirmant ainsi la responsabilité du Vietnam pour la paix mondiale.

L’hôpital est la première unité indépendante du Vietnam à avoir participé à l’opération de maintien de la paix de l’ONU. Le 1er octobre, le premier groupe de l’hôpital composé de 32 membres est parti pour le Soudan du Sud. Le 15 octobre, le deuxième groupe composé de 31 médecins a quitté Hô Chi Minh-Ville pour se rendre dans le pays africain.

Le 25 novembre 2014, le ministère vietnamien de la Défense a pris la décision de créer un hôpital de campagne de niveau 2, doté d’un effectif de 70 personnes, ce qui constitue un pas en avant dans la réalisation de la politique du Parti et de l’État vietnamiens visant à participer aux opérations de maintien de la paix de l’ONU dans le domaine des activités humanitaires. . –VNA