L'ECHO au chevet des sinistrés du Centre

Près de 40.000 familles dans huit provinces du Centre et des Hauts Plateaux du Centre, touchés en 2009 par les typhons Ketsana et Mirinae, ont pu reprendre la production et la vie normale grâce à l'assistance de l'Office d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO).
Près de 40.000 familles dans huit provinces du Centre et des Hauts Plateaux du Centre, touchés en 2009 par les typhons Ketsana et Mirinae, ont pu reprendre la production et la vie normale grâce à l'assistance de l'Office d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO).


Les projets d'assistance de l'ECHO en faveur de ces familles, d'un montant total de près de 1,5 million d'euros, ont été mis en oeuvre depuis décembre dernier.


Lors d'un point de presse tenu mercredi à Hanoi, Doan Van Thai, vice-président et secrétaire général du Comité central de la Croix-Rouge du Vietnam, a hautement apprécié l'assistance de l'ECHO et la coopération des sociétés de Croix-Rouge de France, d'Allemagne et des Pays-Bas en faveur des sinistrés.


Financé par les sociétés de la Croix-Rouge d'Allemagne et des Pays-Bas, le projet de réparation des conséquences du typhon Ketsana, qui a frappé en septembre 2009 les provinces de Quang Binh, Quang Tri et Thua Thien- Hue (Centre), a permis aux sinistrés à rétablir leur vie en leur distribuant du riz, des semences, des engrais, des épurateurs de l'eau comme de l'argent liquide.


Un projet similaire, mis en oeuvre avec le concours financier de la société de la Croix-Rouge de France dans les provinces de Quang Ngai, Binh Dinh, Phu Yen, Kon Tum et Gia Lai, a épaulé les paysans touchés par le typhon Mirinae survenu en novembre dernier à rétablir la production agricole. Il a distribué plus de 1.000 tonnes de riz à quelque 13.000 familles nécessiteuses. -AVI

Voir plus