Le VN soutient les efforts dans la lutte anti-terroriste

Le Vietnam soutient les efforts dans la lutte anti-terroriste

Le Vietnam soutient les efforts dans la lutte contre le terrorisme, sur la base du respect de la Charte de l'ONU.
Le Vietnam soutient les efforts de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes comme les actes terroristes et extrémistes, sur la base du respect de la Charte de l'ONU, des principes fondamentaux du droit international sur l'indépendance, la souveraineté territoriale des pays concernés, et pour garantir la sécurité des civils.

Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh, a exprimé la position de son pays, en répondant à la question d'un correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) sur la réaction du Vietnam à propos des frappes aériennes des Etats-Unis contre l'Etat islamique en Syrie, lors d'une conférence de presse jeudi à Hanoi.

Lors de cet événement, le porte-parole Le Hai Binh a également répondu à la question de correspondants sur une information fournie le 24 septembre par l'Administration maritime chinoise selon laquelle l'armée chinoise entreprendra des manoeuvres de tir de grande envergure au sud de l'île de Hainan qui s'étendront jusqu'à près de l'archipel de Hoang Sa (Paracel), et les effets de ces dernières sur les activités des pêcheurs vietnamiens dans leur ferme traditionnelle à Hoang Sa ainsi que les mesures à prendre par le Vietnam pour protéger ses pêcheurs. Il a souligné qu'aussitôt après avoir reçu cette information, les organes compétents du Vietnam l'ont authentifiée tout en entreprenant des mesures nécessaires pour continuer à protéger ses pêcheurs dans la ferme piscicole traditionnelle en Mer Orientale.

Comme toujours, a affirmé le porte-parole, le gouvernement vietnamien prend les mesures nécessaires pour protéger ses pêcheurs menant des activités normales dans leur pêcherie traditionnelle.

Répondant à une autre question de correspondants sur la réaction du Vietnam devant le fait que, ces derniers temps, la Chine a réformé et changé de statu quo à propos des récifs dans l'archipel de Truong Sa (Spratly) faisant partie de la souveraineté du Vietnam dont celui de Gac Ma pour en faire des îles artificielles, ce qui va à l'encontre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), Le Hai Binh a déclaré que toutes les activités des parties en Mer Orientale doivent respecter la souveraineté, les droits à la souveraineté et à la juridiction des pays concernés.

Et d'ajouter que ces activités doivent respecter le droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982) comme la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). Les parties ne doivent intenter aucune action susceptible de complexifier la situation.

"Nous estimons que dans l'actuelle situation, toutes les parties doivent faire montre de responsabilité dans le maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale", a souligné le porte-parole Le Hai Binh.

Interrogé sur la situation des Vietnamiens en Irak et en Syrie, le porte-parole Le Hai Binh a affirmé que jusqu'à ce jour, aucun citoyen vietnamien ne vit ou ne travaille en Irak.

Concernant une information fournie par l'ambassade du Vietnam en Iran et en Syrie selon laquelle un citoyen vietnamien travaille en Syrie, M. Le Hai Binh a annoncé que cette dernière collaborait avec les services compétents du pays d'accueil comme l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM) pour faire les formalités nécessaires afin de le rapatrier. -VNA

Voir plus