Hanoi, 1er août (VNA) - Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères (AE), Nguyên Quôc Dung, a réaffirmé l’engagement du Vietnam à travailler pour une coopération plus efficace au sein de l’ASEAN 3 et de l’EAS.

Lors des conférences des hauts officiels de l’ASEAN 3 (SOM ASEAN 3) et des hauts officiels ASEAN-Asie de l’Est (SOM EAS) tenues le 1er août à Singapour, le vice-ministre des AE Nguyên Quôc Dung, qui est également à la tête du SOM ASEAN Vietnam, a souligné que le Vietnam soutient et promeut activement les domaines de coopération prioritaires de l'ASEAN 3 et de l'EAS.

Il a exprimé l'espoir que les partenaires continueront à soutenir le rôle central de l'ASEAN et qu'ils conjugueront leurs efforts pour consolider une structure régionale ouverte, transparente et fondée sur des règles pour la paix, la stabilité et le développement dans la région.

Les conférences ont centré les discussions sur les préparatifs de la 19e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN 3 et de la 8e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'Asie de l'Est (8e SMF) prévues pour le 4 août.

Les participants à la conférence ASEAN 3 ont souligné l'importance du mécanisme de coopération ASEAN 3 en tant qu'outil vers un objectif à long terme de construction communautaire en Asie de l'Est après 20 ans de formation et de développement, affirmant que cela fait partie intégrante de la structure de coopération régionale.

Les intervenants ont unanimement souligné l’importance du mécanisme de coopération ASEAN 3 pour le projet de communauté de l’Asie de l’Est. Ils ont salué les résultats liés à l’application du plan ASEAN 3 pour la période 2018-2022 et se sont montrés favorables aux recommandations effectuées par le groupe de travail «Vision pour l’Asie de l’Est II».

Les hauts officiels ont plaidé en faveur d’une coopération plus dynamique et effective dans de nombreux domaines. Parmi ceux-ci figurent des dossiers économiques (économie maritime, stabilisation de la macroéconomie, développement des PME), écologiques (résilience au changement climatique et aux catastrophes naturelles), sécuritaires (lutte antiterroriste et contre l’extrémisme violent, sécurité alimentaire) ou encore culturels. Ils ont par ailleurs convenu d’une part d’accélérer les négociations afin de parvenir au plus tôt à un accord de partenariat économique intégral et régional (RCEP) et d’autre part de renforcer le rôle de l’ASEAN 3 dans la connexion économique de la région au reste du monde.

Les hauts officiels de l'ASEAN 3 ont convenu que le programme, les activités prévus et les projets de documents seront présentés à la 19e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN 3, tout en débattant des préparatifs du 21e Sommet ASEAN 3 en novembre 2018.

Parallèlement, lors de la conférence de SOM EAS, les pays ont souligné le rôle important joué par l'EAS en tant que forum permettant aux dirigeants de promouvoir le dialogue sur les questions politiques et économiques, apportant ainsi des avantages pour la paix, la stabilité et la coopération dans la région.

Ils ont affirmé leur engagement à investir des ressources appropriées pour la mise en œuvre du Plan d'action de Manille au cours de la période 2018-2022 de l'EAS.

Les pays membres de l’EAS ont convenu d'encourager la coopération dans les domaines prioritaires du Plan d’action de Manille et ont donné des propositions de coopération plus spécifiques dans des domaines tels que la coopération maritime, la santé et l'éducation, la protection de l'environnement, la réponse aux catastrophes, la créativité, l'énergie et le commerce électronique.

Pour préparer pour la 8e conférence des ministres de l’EAS prévue le 4 août et le 13ème Sommet de l’EAS en novembre de cette année, les participants ont discuté et se sont mis d'accord sur les documents qui seront soumis aux ministres des Affaires étrangères avant de présenter aux hauts dirigeants sur la promotion de la coopération de l’EAS dans les domaines du développement des villes intelligentes, de la lutte contre le terrorisme, de la minimisation des déchets plastiques en mer, de la sécurité nucléaire et de la sécurité de l'information.

L'ASEAN 3 comprend dix pays membres de l'ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam  et la Chine, le Japon et la République de Corée.- VNA