Hanoi (VNA) – Le Vietnam a boosté sa coopération scientifique et technologique avec de plusieurs pays, profitant des opportunités offertes par la 4e révolution industrielle pour dynamiser son économie.

Du Royaume-Uni à la Finlande et à la Belgique, en passant par le Japon et Cuba, le Vietnam a signé de nombreux programmes et projets de coopération avec des pays étrangers dans le but d’améliorer la productivité et la compétitivité de son économie.
 
L'ambassadeur du Royaume-Uni au Vietnam, Gareth Ward, le 19 septembre 2018 à Hanoi. sggp.org.vn

Le Royaume-Uni s’engage à jouer un rôle de premier plan mondial en matière de science, de technologie et d’innovation, à renforcer sa coopération avec le Vietnam dans ces domaines, à exploiter au mieux le potentiel de chaque pays, a déclaré son ambassadeur au Vietnam, Gareth Ward, lors d’un récent séminaire.

Dans les temps à venir, selon le diplomate, son pays développera des programmes de recherche dans les domaines prioritaires du Vietnam. Londres donne également la priorité à la recherche interdisciplinaire et innovante, aux recommandations de politique générale ou à la création de nouvelles opportunités pour les entreprises.

La science et la technologie, et l’innovation sont considérées par les experts comme la clef et le chemin le plus court permettant au pays d’opérer la mutation économique, de réaliser des percées, de réduire l’écart de développement, et d’entrer dans l’ère du développement rapide et durable.

A l’ère actuelle, il serait inconcevable de promouvoir le développement national sans s’appuyer sur la science, la technologie et l’innovation, a estimé la secrétaire du Comité central et cheffe de la Commission des sciences, de l’éducation et des sports du Parti communiste cubain (PCC), Olga Lidia Tapia Iglesia, lors d’une récente séance de travail avec le ministre vietnamien des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh.

Le Vietnam et Cuba ont prévu de poursuivre la mise en ouvre des projets de recherche communs dans des domaines prioritaires tels que la recherche sur la politique scientifique, technologique et d’innovation du Vietnam et de Cuba pour le développement socio-économique; le soutien technique à la mise en service d’équipements d’irradiation à l’Institut de recherches des industries alimentaires.

Les deux parties ont également élaboré un plan d’action sur la science et la technologie afin de faciliter la mise en œuvre de recherches conjointes.

Le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, a mis l’accent sur la question des ressources humaines, la considérant comme un facteur de compétitivité pour promouvoir la qualité de la croissance du pays.

Lors du Forum universitaire Vietnam-Finlande sur le thème "Le rôle de l’université dans les écosystèmes de start-up innovantes et la promotion de la création des écosystèmes de start-up innovantes dans l’université", les experts ont souligné que l’université est un élément important pour le développement de ces écosystèmes et du système national d’innovation.

En septembre dernier, l’Université́ Vietnam-Japon (VJU) et le groupe aérien japonais ANA Holdings ont signé un accord afin de renforcer leur coopération bilatérale dans le domaine de la formation et de la recherche.

Les deux parties partageront leurs connaissances dans des domaines liés à l’aviation, à la gestion d’entreprise, etc. En outre, elles coopéreront dans le cadre d’activités de recherche et de relations publiques visant à améliorer la valeur de leurs marques grâce à des événements communs. – VNA