Le Vietnam participe a la 6e reunion des ministres des Affaires etrangeres Mekong - Lancang hinh anh 1Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo : VNA

Pékin (VNA) - La 6e réunion des ministres des Affaires étrangères de la coopération Mékong - Lancang (CML) a eu lieu le 8 juin à Chongqing en Chine, avec la participation des ministres des Affaires étrangères des six pays que sont le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande, la Chine et le Vietnam.

Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son, à la tête d’une délégation vietnamienne, a participé à cet événement.

S'exprimant lors de la réunion, M. Son a affirmé la considération et les contributions efficaces du Vietnam à la CML dès sa naissance. Le ministre a estimé que la CML devait répondre à trois exigences urgentes : répondre avec succès à l'épidémie de COVID-19, maintenir la croissance économique et prévenir la dégradation de l'environnement.

Il a proposé quatre grands groupes de mesures : partager d'informations et d'expériences dans la prévention du COVID-19 ; faciliter la circulation transfrontalière des marchandises ; promouvoir la coopération dans la gestion et l'utilisation durable des ressources en eau du Mékong ; promouvoir la coordination entre le CML et l'ASEAN et d'autres mécanismes de coopération régionaux et sous-régionaux.

À la réunion, les ministres ont fortement tenu en haute estime les résultats obtenus ces cinq dernières années, saluant particulièrement les évolutions réalisées dans la coopération dans la gestion des ressources en eau du fleuve Mékong. Ils ont aussi affirmé, dans l’avenir, promouvoir la CML dans l’orientation de consolider les relations d’amitié, de bon voisinage ; de contribuer activement au développement socioéconomique des pays membres ; d’édifier la Communauté de l’ASEAN et de réaliser les Objectifs du Développement Durable de 2030.

Les ministres ont souligné les principes de la coopération de base dont le consensus, l'égalité, la consultation mutuelle, le partage des avantages, le respect de la Charte de l’ONU, de la Charte de l'ASEAN et du droit international, ainsi que la conformité aux lois et règlementations de chaque pays.

La réunion a approuvé trois documents sur le renforcement de la coopération au développement durable, l’encouragement de la coopération entre les localités, la coopération en médecine traditionnelle.

En conséquence, la CML se concentrera sur les contenus suivants : coopération sur les ressources en eau et l'environnement, renforcement de la coopération en réponse à l'épidémie de COVID-19, reprise économique post-pandémique grâce à la promotion du commerce et de l'investissement entre les six pays, l’encouragement de la coopération entre les gouvernements des six pays. - VNA

source