Le Vietnam, la destination d'investissement la plus prometteuse pour les entreprises japonaises hinh anh 1Toyota figure parmi les importants investisseurs japonais au Vietnam. Photo: Laodong
Hanoï (VNA) - Le Japon est le premier investisseur étranger au Vietnam, avec de nombreux projets de grands noms tels que Toyota, Honda, Panasonic, Canon, FujiXerox, Sumitomo...

En 2019, les investissements étrangers continuaient d'être un point positif du tableau économique du Vietnam, avec un montant total de 38 milliards de dollars et un décaissement de 20,4 milliards pour la première fois. En particulier, le Japon se classe au 2e rang dans le classement des investisseurs étrangers au Vietnam, avec 4.385 projets cumulant 59.333,86 millions de dollars.

Outre l'industrie, les investisseurs japonais s'impliquent de plus en plus dans d'autres domaines tels que commerce de détail,  finance et banque, alimentation... avec les géants du commerce de détail comme AEON, Uniqlo, ou l'achat de parts du capital de Vietcombank par Mizuho, d'Eximbank par Sumitomo Mitsui Banking... Cela prouve que les investissements japonais augmentent progressivement et leur présence accrue dans l'économie vietnamienne.

Selon une enquête menée par NNA Japan, le Vietnam a été élu par les entreprises japonaises comme la destination d'investissement la plus prometteuse en 2020 en Asie, dépassant l'Inde et d'autres pays d'Asie du Sud-Est.

Cette année, le gouvernement vietnamien souhaite améliorer la compétitivité nationale, rénover les modèles d'investissement et d'affaires dans le but de monter de 10 places. En plus de participer à l'élaboration de la Stratégie de développement au cours de ces 10 prochaines années, le gouvernement soumet à l'Assemblée nationale la loi sur l'investissement et celle sur les entreprises pour institutionnaliser la Résolution n°50-NQ/TW du Bureau politique.

Ainsi, l’entreprise à capitaux étrangers - une composante importante de l'économie vietnamienne - sera facilitée pour le développement à long terme, bénéficiera d'une coopération et d'une concurrence saine avec d'autres secteurs économiques. L'État respecte et protège les droits et intérêts légitimes des investisseurs, assurer l'harmonie des intérêts entre Etat, investisseurs et  travailleurs.

Lors du récent forum Japon-Vietnam sur l'économie, le tourisme et l’emploi, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a souligné que «le Vietnam est prêt à créer des conditions favorables pour les investisseurs dont les Japonais. En particulier, le gouvernement vietnamien souhaite que le Japon soit le premier et meilleur investisseur au Vietnam».

De plus, le Vietnam, en tant que membre de la sous-région du Mékong, a accepté de coopérer avec le Japon dans trois domaines: infrastructures de communication, énergie; infrastructure institutionnelle, facilitation du commerce et de l’investissement ainsi que connectivité humaine en conjonction avec la connectivité numérique. Ce seront les trois points centraux des relations bilatérales dans l'avenir.

Selon le rapport de la JETRO, en 2019, 66% des entreprises japonaises en activité au Vietnam sont rentables. 64% des entreprises ont répondu qu'elles avaient l'intention d'étendre leurs activités au Vietnam. - CPV/VNA
source