Hanoi (VNA) - L’économie en ligne de l’ASEAN pèsera plus de 200 milliards de dollars d’ici 2025 et le Vietnam sera un lien important.
 
Photo d’illustration: VnExpress

Jones Lang LaSalle (JLL) vient d’annoncer un rapport sur la vue d’ensemble du marché des bureaux du Vietnam dans le contexte d’économie en ligne en plein essor en Asie du Sud. Le concept d’économie en ligne concerne quatre groupes de services: réservation de voitures, commande en ligne de produits alimentaires; communication en ligne; voyage, réservation en ligne et commerce électronique.

Selon une étude réalisée par Google et Temasek à la mi-2016, l’économie en ligne de l’ASEAN, qui pesait 50 milliards de dollars en 2017, devrait connaître un bond pour atteindre 200 milliards de dollars d’ici 2025. JLL estime que le Vietnam est une "étoile montante" dans cette chaîne économique en ligne, et ce grâce aux quatre facteurs exposés ci-dessous.

1. En tête de l’ASEAN en termes de croissance annuelle de la consommation individuelle

Selon une étude d’IMA Asia, la croissance annuelle de la consommation individuelle au Vietnam de 2018 à 2022 devrait atteindre 7% par an, en tête dans la région Asie du Sud-Est. Celle des Philippines sera 6%, de l’Indonésie, de 5,6%, de la Malaisie, de 5%, de la Thaïlande, de moins de 4% et de Singapour, de moins de 3%. Cette croissance est supérieur à celle du monde, estimée à seulement 3,5%. Il s’agit du premier élément permettant au Vietnam, jeune marché émergent, de devenir une étoile montante de l’économie en ligne au sein de l’ASEAN.

2. Bond du nombre de familles à revenu moyen

Selon Bookings Institute, en une demi-décennie, de 2015 à 2020, le nombre de familles à revenu moyen au Vietnam devrait doubler. Ce taux de croissance classe le pays parmi les six plus dynamiques de la région, aux côtés de l’Indonésie, de la Thaïlande, de la Malaisie, des Philippines et de Singapour. En outre, la classe moyenne a également fait un bond. La population urbaine dans les villes d’Asie du Sud-Est augmente d’environ 2,2% par an et la classe moyenne passera à 70 millions, soit un taux de croissance annuel de 9% jusqu’en 2020.

3. Marché de l’e-commerce le plus prometteur

Toujours selon une étude de Google et Temasek, parmi les six principaux marchés de l’e-commerce en Asie du Sud-Est où l’Indonésie est en tête grâce à son avantage démographique, les cinq autres, à savoir Thaïlande, Philippines, Malaisie, Vietnam et Singapour, présentait des points de départ similaires en 2015.  

Bien que classé derrière la Thaïlande, les Philippines, la Malaisie, le Vietnam devrait avoir un marché de l’e- commerce en forte croissance d’ici à 2025 en raison de sa population dépassant les pays voisins, de l’essor de la classe moyenne et de la croissance annuelle de la consommation la plus élevée.

4. Hô Chi Minh-Ville, destination des sociétés technologiques

Selon les données de CB Insights, Hô Chi Minh-Ville, la ville la plus dynamique du Vietnam, a présenté ces 12 derniers mois le taux de superficie de bureaux louée par les entreprises technologiques le plus haut au sein de l’ASEAN, avec 16%.

Jones Lang LaSalle (JLL) a déclaré que la pénétration du marché des sociétés technologiques ainsi que le boom de l’investissement des principaux géants de la technologie à Hô Chi Minh-Ville seront un facteur important pour que Vietnam devienne une étoile montante de l’économie en ligne pesant 200 milliards de dollars pour toute l’ASEAN en 2025. Car ces géants technologiques sont tous plus ou moins impliqués dans le commerce en ligne. – CPV/VNA