Hanoï, 28 mars (VNA) - Le Vietnam et Cuba disposent d’un fort potentiel de coopération dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme, des télécommunications, de la construction et de la santé, a déclaré Pham Thiet  Hoa, directeur du Centre de promotion du commerce et des investissements de Hô Chi Minh-Ville.

Capitale cubain La Havane. Photo : VNA


Ces derniers temps, les liens bilatéraux dans l'économie et le commerce ont connu des progrès notables. Le Vietnam est le deuxième plus grand partenaire asiatique à La Havane et l'un des dix plus grands investisseurs dans la nation des Caraïbes.

En 2017, la valeur des échanges commerciaux entre les deux pays s'est élevée à plus de 224 millions de dollars. Les deux nations ont fixé l'objectif de porter ce chiffre à 500 millions de dollars en 2020.

Dans le même temps, le Vietnam considère également Cuba comme une porte d'entrée sur le marché latino-américain.

Avec l'aide du Vietnam, la production annuelle de riz de Cuba est passée de 80.000 tonnes à 300.000 tonnes en 2015, répondant à la moitié de la demande nationale.

Les deux pays coopèrent dans d’autres projets comme la construction d’un hôtel à cinq étoiles et de plusieurs usines dans la zone de développement spécial de Mariel.

Selon le chef du Bureau de la représentation commerciale de Hanoi à Cuba, Dô Viêt Phuong, ces dernières années, de plus en plus des délégations des entreprises vietnamiennes sont arrivées au Vietnam pour étudier et rechercher des opportunités sur le marché vietnamien.

Les secteurs du tourisme, de la santé, de la construction, de la production des articles de consommation et de l'immobilier sont les plus attractifs pour les investisseurs cubains, a indiqué Dô Viêt Phuong. -VNA