Hanoi, 6 novembre (VNA) - Un certain nombre de grands projets d'investissement dont le "Projet de construction de ville intelligente", d’un montant total de 4.138 milliards de dollars, de Sumitomo Corporation (Japon), a porté à 7,6 milliards de dollars le capital d'investissement total des entreprises japonaises au Vietnam lors des 10 premiers mois de 2018.
 
Le "Projet de construction de ville intelligente" parmi de grands projets d'investissement du Japon au Vietnam. Photo d'illustration/NDH

Ainsi le Japon demeure le premier pays en termes de capital d’investissement au Vietnam, selon le Département de l'Investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement.

Parmi les 5 plus grands projets de centrales thermiques au Vietnam, trois  impliquent des entreprises japonaises. Le nombre de projets et le capital d’investissement ont atteint un record, classant le Japon en tête de la liste des pays et territoires investissant au Vietnam. Cela montre que "le Vietnam est une destination d’investissement très attrayante pour le Japon", a souligné Hironobu Kitagawa, représentant en chef du bureau Jetro Hanoï.

De nombreuses entreprises japonaises du secteur manufacturier ont choisi de s’implanter au Vietnam, qui présente des avantages en termes de coût de main-d’œuvre ou d’environnement d’investissement stable. En outre, avec le bon développement de l’économie, l’augmentation rapide du revenu par habitant a permis au marché vietnamien de croître rapidement, attirant l’attention d’investisseurs dans de nombreux domaines.

Dans le contexte de protectionnisme commercial croissant dans le monde, le Vietnam et le Japon s'emploient activement à promouvoir l’Accord global et progressiste de Partenariat transpacifique (CPTPP), qui est considéré comme une "avancée décisive" pour favoriser le libre-échange.

Selon le Département général des Douanes, le Japon est le premier partenaire commercial du Vietnam parmi les 10 membres du CPTPP et le 4e de ses marchés à l’export dans le monde, après la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis.

En 2017, on dénombrait au Vietnam 601 projets japonais cumulant 8,7 milliards de dollars. Les échanges commerciaux bilatéraux avaient atteint plus de 33,4 milliards de dollars, avec un excédent commercial du Vietnam d’environ 250 millions. – CPV/VNA