Ngo Hoai Chung, directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam. Photo: VNA

Quang Ninh (VNA) - Un séminaire international sur le développement du tourisme de croisière a été organisé jeudi dans la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).

Selon Ngo Hoai Chung, directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, le pays possède de nombreux avantages pour devenir une destination de croisière attrayante grâce à sa position au centre de l'Asie du Sud-Est, à son système d'infrastructures pratiques avec des ports maritimes en eau profonde.

Pour valoriser ses atouts et attirer davantage de croisiéristes, le Vietnam doit définir des orientations de développement. Ngo Hoai Chung a suggéré que le pays élabore des politiques spécifiques pour ce type de voyage, investisse davantage dans la modernisation des ports maritimes, la construction de centres commerciaux et de distraction, etc.

Le Vietnam doit en outre s’intéresser davantage aux marchés de Chine, de l'ASEAN, du Japon, de République de Corée, d'Inde…, renforcer la promotion du tourisme de croisière, simplifier les formalités douanières et administratives, et développer les ressources humaines au service des croisiéristes.

Selon Ahmad Kamal Bin Abdollah, directeur de NV Terminals (Malaisie), pour devenir une destination de croisière viable, le Vietnam doit moderniser ses ports maritimes, ses installations de croisière, etc.

En 2017, le Vietnam a accueilli 407 arrivées de paquebots, contre 466 l'année précédente. Ho Chi Minh-Ville et Da Nang étaient les premières destinations.

Cette année, le Vietnam compte accueillir 500 arrivées de paquebots, soit une hausse de 21% par rapport à 2017. - VNA