Doan Thi Huong après le procès en Malaisie (Source: VNA)


Hanoi, 25 avril (VNA) - Le ministère vietnamien des Affaires étrangères a coordonné avec les agences compétentes, la Fédération des avocats du Vietnam et l'ambassade du Vietnam en Malaisie afin de mettre en œuvre toutes les procédures de protection du citoyen nécessaires pour que Doan Thi Huong puisse rentrer chez elle juste après sa libération.

La porte-parole du ministère des AE, Le Thi Thu Hang, a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse tenue à Hanoi le 25 avril, en réponse aux questions des journalistes sur les préparatifs menés par le Vietnam pour soutenir Huong, impliquée dans l'affaire relative au meurtre d'un homme muni d'un passeport de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) portant le nom de Kim Chol.

La Haute Cour malaisienne de Shah Alam (MLS) a condamné le 1er avril Doan Thi Huong à trois ans et quatre mois d’emprisonnement pour pour blessure avec des moyens dangereux au lieu de meurtre. L'exécution de la condamnation court à partir de la date de l’arrestation de Doan Thi Huong le 15 février 2017.

Selon l’agence de presse japonaise Kyodo News, l’avocat de Huong, Naran Singh, a annoncé le 13 avril qu’elle serait libérée le 3 mai.
 
Il a indiqué dans un bref texto à Kyodo News que le département des prisons de Malaisie avait confirmé que Doan Thi Huong, 30 ans, serait libérée ce jour-là de la prison pour femmes de Kajang, en banlieue de Kuala Lumpur. -VNA