La 15e réunion sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), le 27 juin 2018 en Chine. Photo : VNA

Manille (VNA) - Les 25 et 26 octobre, à Manille, aux Philippines, les hauts fonctionnaires (SOM) de l’ASEAN et de la Chine se sont réunis à la 16e réunion sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC).

En tant que coordinateur des relations ASEAN-Chine, les Philippines ont coprésidé la réunion avec la Chine.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung - président de SOM ASEAN Vietnam, a conduit une délégation vietnamienne à participer aux activités organisées dans le cadre de la réunion.
Auparavant, du 24 au 25 octobre, le groupe de travail conjoint ASEAN-Chine sur la mise en œuvre de la DOC s'était également réuni pour la 26ème fois.

Lors de ces réunions, l'ASEAN et la Chine ont discuté de la situation en mer Orientale, fait le bilan de la mise en œuvre de la DOC, élaboré un code de conduite en mer Orientale (COC).
 
En ce qui concerne la situation en mer Orientale et la mise en œuvre de la DOC, de nombreux pays ont exprimé leur préoccupation face à la militarisation accrue, aux activités unilatérales et notamment au risque de collision entre les forces armées des pays en mer.

Dans ce contexte, la conférence a souligné l’importance d'assurer la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté de la navigation et du survol en mer Orientale par le dialogue et la coopération, et de promouvoir la mise en œuvre intégrale de la DOC et de poursuivre les efforts visant à mettre au point un COC efficace, conforme au droit international, en particulier à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

A cette occasion, SOM ASEAN-Chine a approuvé proroger le plan d'action de mise en œuvre de la DOC (2016-2021). Concernant la construction du COC, les pays ont pris note des efforts du groupe de travail conjoint ASEAN-Chine dans la négociation de ce document et a convenu que le groupe devrait maintenir la dynamique des discussions, discuter activement et créer une base pour les négociations efficaces dans les années à venir.
 
S'exprimant lors de la réunion, le vice-ministre Nguyen Quoc Dung a déclaré que la situation actuelle en mer Orientale pourrait provoquer des incidents graves et inattendus menaçant la paix, la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde. La cause est l’augmentation de la militarisation et de la concurrence stratégique entre les grands pays. Ainsi, le Vietnam a toujours appelé à la non-militarisation, à la retenue, à la mise en œuvre complète et effective de la DOC et à la mise en place d'un COC efficace.
 
Partageant plus d'informations sur le processus de négociation pour la construction du COC, le vice-ministre Nguyen Quoc Dung a déclaré qu’outre les connaissances générales, ce document doit équilibrer, en prenant en compte les intérêts des parties, en définissant les principes, l'orientation et des méthodes pour les activités de coopération, et en créant un cadre pour maintenir le dialogue en mer Orientale dans l’avenir. -VNA