Le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh (deuxième à gauche) et d’autres ministres des AE à la douzième réunion des ministres des AE du Mékong et du Japon (Source: VNA)

Bangkok, 3 août (VNA) - Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a réaffirmé la détermination du Vietnam à coordonner son action avec le Japon et les autres pays du Mékong dans la mise en œuvre de la Stratégie de Tokyo 2018 pour la coopération Mékong-Japon.

 Lors de la douzième réunion des ministres des Affaires étrangères du Mékong et du Japon, tenue à Bangkok (Thaïlande) le 3 août, dans le cadre de la 52e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN, M. Minh a proposé plusieurs aspects sur lesquels la coopération entre le Japon et le Mékong devrait se concentrer, notamment le soutien aux pays du Mékong pour faire face au changement climatique, gérer et utiliser de manière durable les ressources d’eau du Mékong, développer une agriculture intelligente, améliorer les infrastructures et développer les ressources humaines travaillant dans les domaines de l'industrie, de l'agriculture et du numérique.

 Lors de l'événement, les ministres des Affaires étrangères du Japon, de la Thaïlande, du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam ont convenu que la coopération entre le Mékong et le Japon avait considérablement contribué au développement et à la prospérité de la région.

 Ils ont discuté de la mise en œuvre de la stratégie de Tokyo, de l'organisation de l'année des échanges Mékong-Japon en 2019 et des orientations de la coopération à venir.

 Les pays du Mékong accordent une grande importance à l’assistance du Japon pour favoriser la connectivité régionale.

 Les ministres ont convenu de renforcer la collaboration en matière de connectivité, tout en soulignant qu'il importait de promouvoir le développement économique parallèlement à la protection de l'environnement, à la réduction des risques de catastrophe, à l'adaptation au changement climatique, et à la gestion et à l'utilisation durables des ressources d’eau du Mékong.

 Ils ont souligné la nécessité d'intensifier la coopération avec la Commission du Mékong afin de concrétiser l'initiative «Une décennie vers le Mékong vert» et l'Initiative Mékong-Japon sur les objectifs de développement durable à l'horizon 2030.

 Les ministres ont également salué l’initiative prise par le Japon et les États-Unis d’établir le partenariat Japon-États-Unis-Mékong pour soutenir le développement des pays du Mékong et d’assurer une sécurité énergétique durable.

 Les participants ont également échangé des points de vue sur des questions régionales et internationales, notamment celles de la péninsule coréenne et de la mer Orientale.

 La réunion a approuvé la déclaration des coprésidents et décidé d’organiser la 13e réunion des ministres des Affaires étrangères du Mékong et du Japon au Japon en 2020. -VNA