Hanoi (VNA) – Le président de la République Trân Dai Quang a envoyé mercredi 6 juin un message à son homologue guatémaltèque Jimmy Morales à la suite de l’éruption du volcan de Fuego qui a endeuillé de nombreuses familles.

Une vue de San Juan Alotenango, du volcan de Fuego en éruption, le 3 juin 2018. Reuters

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a adressé le même jour un message au ministre guatémaltèque des Affaires étrangères Sandra Erica Jovel Polanco.

Le volcan de Fuego (« volcan de feu ») s’est réveillé dimanche 3 juin, déversant d’importantes quantités de boue, de lave et de cendre ardente. Pendant seize heures, des colonnes de cendres de 2.200 m se sont échappées du cratère. Des villages ont été engloutis par les coulées pyroclastiques.

Selon l’Institut national médico-légal (Inacif), 75 personnes sont mortes dans la catastrophe, après la découverte de deux nouveaux cadavres mardi. Seuls 23 corps ont été identifiés jusqu’à présent.

Le bilan devrait s’alourdir à mesure des découvertes de corps calcinés dans les villages situés sur le flanc du volcan. Plus de 4.500 personnes ont déjà dû être évacuées, et 1,7 million de personnes ont été affectées à des degrés divers par la catastrophe.

L’éruption a touché notamment des communes rurales proches du volcan et la cité coloniale d’Antigua, le plus important site touristique du Guatemala. Le président Jimmy Morales a décrété un deuil national de trois jours. – VNA