Le professeur Seo In Won, expert au droit international de l’Institut sud-coréen de recherche des sciences sociales de l’Asie. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) – Le professeur Seo In Won, expert ​en droit international ​à l’Institut sud-coréen de recherche sur les sciences sociales de l’Asie, a estimé que la Chine « salira son image» dans la communauté internationale si elle néglige la sentence de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye sur le contentieux qui l'oppose aux Philippines en Mer Orientale.

Cela également baissera la position diplomatique de la Chine en tant que grand pays, selon le professeur Seo In Won.

S’adressant au correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information à Séoul le 23 juillet, le professeur Seo In Won a affirmé que la décision de la CPA est un bon exemple dans la prise d’une solution pacifique pour les disputes territoriales en mer. ​Dans l’avenir, pour régler les différends en ressources naturelles et territoriaux en mer de manière pacifique, la communauté internationale doit observer et mettre en œuvre cette décision. Particulièrement, la Chine, un pays ayant ratifié la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), a pour tâche d’observer la décision et accepter ce résultat en tant qu’un membre de la communauté internationale.

Lors d’un communiqué envoyé à l’ambassade du Vietnam au Mexique, le président de l’Institut d’amitié et de coopération Mexique – Vietnam (IACMV), Felix Castellanos Hernandez, a exprimé son soutien total à l’égard de la sentence de la CPA de La Haye publiée le 12 juillet.

Ce communiqué a souligné que la sentence de la CPA revêt une signification historique, contribuant à régler pacifiquement les différends en Mer Orientale.

L’IACMV a salué cette décision équitable, légitime et positive avant de demander au gouvernement chinois de respecter la décision, estimant que n’importe quel pays qui n’observe pas le droit international et agit unilatéralement causera de l’instabilité et menacera la paix et la souveraineté territoriale dans la région.

Cet institut a également réaffirmé son soutien​ à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Vietnam, notamment ​sur ses archipels de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratleys), e​t salu​é l’engagement du Vietnam dans le maintien de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.

Auparavant, des représentants de plusieurs partis politiques, d’organisations civiles et des amis mexicains ont également applaudi la décision de la CPA  et exprimé leur soutien à la position du Vietnam de régler pacifiquement les litiges, respecter les processus juridiques et diplomatiques, contribuant activement au maintien et à la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Mer Orientale et dans la région.

La cérémonie de publication et de remise de la lettre de l’Association de la noblesse polonaise à l’Union des associations d’amitié du Vietnam exprimant son soutien à l’égard de la décision de la CPA et de la lutte pour défendre la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam a eu lieu le 23 juillet à Varsovie, en Pologne.

L’association a salué la décision de la CPA, estimant ​qu'elle créera une base juridique pour régler pacifiquement les différends en Mer Orientale. Elle a également exprimé son soutien ​aux efforts du Vietnam dans la protection de sa souveraineté nationale par la voie pacifique.

Après la cérémonie, cette lettre sera envoyée au Sénat et à la Diète, au Conseil des ministres de la Pologne, au corps diplomatique et aux organisations internationales dans ce pays. -VNA