Hanoi (VNA) - En 2017, près de 13 millions de touristes étrangers ont foulé le sol vietnamien, soit une hausse de 30%. Dans le même temps, 73 millions de Vietnamiens ont voyagé à l’intérieur du pays, ce qui aura permis de porter le montant total des recettes touristiques à plus de 500 mille milliards de dôngs, soit environ 22 milliards de dollars. En 2018, les défis nés de la 4e révolution industrielle exigent du tourisme national qu’il se réinvente pour pouvoir continuer à attirer.

Près de 13 millions de touristes étrangers ont visité le Vietnam en 2017. Photo : VNA

En 2017, le Bureau politique du Parti communiste du Vietnam décidait de faire du tourisme un secteur économique de pointe, fixant pour objectif d’accueillir 20 millions de touristes étrangers en 2020. La nouveauté, c’est que le pays doit désormais composer avec les avancées de la 4e révolution industrielle. 

Avec 53% de sa population utilisant Internet, le Vietnam se trouve actuellement à la 17e position dans le classement mondial en termes de vulgarisation d’Internet. 90% des touristes étrangers au Vietnam consultent des informations sur Internet. Une aubaine pour les sociétés touristiques ayant recours à des technologies modernes, estime Nguyen Huy Hieu, de la société vntrip.VN.

«Selon les dernières statistiques, le taux d’utilisation de smartphones s’élève à 45%. De plus en plus de touristes préfèrent réserver leur chambre par internet plutôt que par des moyens ordinaires. La réservation par internet est plus confortable et les prix sont en général plus intéressants», dit-il.

Une étude récente menée par Google et Temasek montre que le tourisme en ligne devrait enregistrer une croissance annuelle de 15% durant la période 2015-2025. Le chiffre d’affaires du tourisme en ligne vietnamien en 2025 est estimé à 9 milliards de dollars.​

 

 

Les pagodes et les temples de la province de Quang Ninh (Nord) ont attiré bon nombre de visiteurs. Photo: QN

Plusieurs sociétés vietnamiennes se sont initiées aux nouvelles pratiques engendrées par la 4e révolution industrielle. C’est le cas de Hi-Tek qui a appliqué la technologie Blockchain 4.0 pour mettre en place un outil permettant de réserver, en ligne, des chambres d’hôtel et des billets d’avion. 800.000 hôtels et 150.000 vols sont ainsi à mis à disposition des clients, avec des prix affichés, précise Truong Lan Phuong, responsable de la société.

«Les différentes sociétés doivent œuvrer ensemble au développement du tourisme national. À mon avis, si le tourisme vietnamien n’a pas atteint le niveau correspondant à son potentiel, c’est à cause du manque de coordination entre ces entreprises», estime-t-elle.

Sur le marché vietnamien du tourisme en ligne, plusieurs géants internationaux se bousculent déjà, comme expedia.com, agoda.com, booking.com. Côté vietnamien, certains noms ont pu se faire leur place comme ivivu.com, gotadi.com, chudu24.vn et plus récemment vntrip.VN. – VOV/VNA