Quang Ninh (VNA) – Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.
 
Des touristes devant la chute d’eau Khe Van. Photo : CVN

Situé à environ 270 km de Hanoi, le district de Binh Liêu de la province de Quang Ninh (Nord-Est) est connu pour ses beaux paysages et ses minorités ethniques diverses. Il a accueilli plus de 33.000 visiteurs en 2015 et près de 44.000 lors des sept premiers mois de cette année.

Avantages distingués

Doté d’un climat tempéré et d’un relief varié, Binh Liêu est considéré comme la "Sa Pa miniature" de Quang Ninh grâce à sa variété de paysages naturels époustouflants, tels que cascades Khe Van et Khe Tiên, mont Cao Xiêm, éboulis sur le mont Cao Ba Lanh, rizières en terrasses et majestueux banians qui trônent çà et là.

Si vous vous y rendez, ne manquez pas les fameuses bornes de démarcation de la frontière sino-vietnamienne, qui se situent sur un chemin montagneux de 50 km, à une altitude d’environ 700 m.

Le district possède une riche culture très caractéristique. En effet, plus de 90% de sa population est composée de minorités ethniques, notamment Tày, Sán Chi et Dao, qui perpétuent des fêtes culturelles uniques. Elles préservent et valorisent leurs traits culturels tels que hát then (chant rituel des Tày) ou fêtes traditionelles des Sán Chi et des Dao. Ainsi, les touristes peuvent-ils en apprendre un peu plus sur la vie quotidienne des populations des régions frontalières.
 
Paysage montagneux à Binh Liêu. Photo : CVN

Binh Liêu présente un immense potentiel de développement touristique. Cependant, l’une de ses plus grandes difficultés est le manque de services.

Par conséquent, pour promouvoir au mieux toutes ses valeurs, il doit prendre des mesures efficaces afin d’améliorer ses infrastructures et services touristiques.

Attirer des investissements dans le tourisme

Depuis 2015, le tourisme est considéré comme l’un des moteurs de l’économie locale. En conséquence, le district a déployé des efforts considérables pour attirer les touristes. Il a établi des liens avec des agences de voyages pour créer des produits touristiques attrayants, lancer des circuits et améliorer les infrastructures de transport.

Selon le directeur de la SARL Nam Phong, Trân Nhuân Vinh, le tourisme de découverte de nouvelles destinations attire actuellement de nombreux visiteurs. "Avec ses paysages sauvages, Binh Liêu réunit tous les éléments nécessaires pour un développement durable du tourisme", estime-t-il.

Le district met l’accent sur trois circuits et sept sites touristiques dont la fête foraine de Dông Van les samedis, celle du bourg de Binh Liêu les dimanches, la visite de la maison commune de Luc Nà ainsi que des grottes Khe Van, Song Mooc et Khe Tiên.

Ces derniers temps, Binh Liêu s’est concentré sur l’amélioration de ses infrastructures de transport, notamment des routes. Des panneaux de signalisation routière ont également été installés pour guider les visiteurs.

Le district compte actuellement 17 établissements d’hébergement avec près de 200 chambres. En outre, le "homestay" (séjour chez l’habitant) s’est considérablement développé et divers services sont ainsi proposés par les habitants.

Les autorités locales accordent une priorité à la promotion du tourisme et à la formation de ses ressources humaines. En août 2017, Binh Liêu a créé un office du tourisme, où les voyageurs peuvent s’informer sur les sites à visiter. – CVN/VNA