Le tourisme interieur revient a une «nouvelle normalite» hinh anh 1Une destination domestique avant la quatrième vague de COVID-19 au Vietnam. Photo : Mai Mai/Vietnam+
 

Comme le COVID-19 a commencé à être contrôlé dans certaines localités, les autorités locales ont permis d’assouplir des restrictions sur certaines activités liées au tourisme.

Afin d'assurer le "double objectif" de contrôle de l'épidémie et de développement économique, ces derniers jours, dans certaines localités qui n'ont pas détecté de nouveaux cas de contamination depuis de nombreux jours consécutifs, les autorités locales ont permis la reprise de certaines activités liées au tourisme, mais ce dans une "nouvelle normalité". En effet, la plupart des sites touristiques autorisés à rouvrir leurs portes ne sont accessibles qu'à la population locale.

Au Nord, la province de Quang Ninh a permis la réouverture des sites touristiques, des monuments, des établissements religieux et des services pour accueillir les visiteurs locaux à partir du 8 juin à 12h00. La ville de Hai Phong, elle, a autorisé la reprise des activités sportives en plein air, la réouverture des parcs et jardins aux fleurs à partir du 13 juin.

Le tourisme interieur revient a une «nouvelle normalite» hinh anh 2Le tourisme vietnamien a lourdement affecté par le COVID-19. Photo : Mai Mai/Vietnam+

Au Centre, dans la ville de Hue (province de Thua Thien-Hue), à partir du 11 juin à 13h00, le Centre de conservation des monuments de Hue a rouvert ses portes aux visiteurs, de même que plusieurs autres monuments historiques et culturels, des zones touristiques et des sites pittoresques. Conditions : n’accueillir que les visiteurs locaux, assurer une distance de sécurité d’au moins 1 mètre et ne fonctionner pas plus de 50% de la capacité. 

Après 21 jours sans aucun cas de transmission locale du coronavirus, la ville de Da Nang a autorisé la réouverture de certains services commerciaux essentiels et des plages à partir du 9 juin. Malheureusement, à peine 10 jours, la ville côtière a dû décider de suspendre l’alimentation sur place et de refermer les plages depuis le 20 juin à midi, après avoir détecté un nouveau cas de transmission locale. 

La ville de Hoi An (province de Quang Nam) a autorisé la reprise d’une partie des activités du circuit touristique Hoi An – Cu Lao Cham, ainsi que des activités de baignade, de culture, de sports, de festivals..., à partir du 8 juin. Il est impératif que les sites naturels, touristiques et culturels n’accueillent pas plus de 30 personnes. La vieille ville reste cependant toujours fermée. 

Le Comité populaire de la province de Ninh Thuan a également autorisé la reprise de certains services, tels que les centres gymnastiques, les établissements de beauté, les mini terrains de football. Les sites naturels, touristiques, culturels reprennent leurs activités pour accueillir les visiteurs locaux à partir du 19 juin... Les services autorisés à reprendre leurs activités doivent garantir que pas plus de 20 personnes ne se rassemblent dans une zone en même temps et doivent se conformer pleinement et strictement aux réglementations sur la prévention et le contrôle du COVID-19.

Il s’agit tous des signes positifs qui affirment la volonté des localités de restaurer progressivement l'industrie sans fumée. Cependant, les représentants de nombreuses entreprises ont déclaré qu'il était en particulier nécessaire d'élaborer une feuille de route pour la relance du tourisme vietnamien au cours de la période à venir.

Non seulement l'étude des expériences d'autres pays, afin de bien se préparer à la réouverture du marché, selon les experts, il est également important de rencontrer en face-à-face ou en ligne avec les médias internationaux au Vietnam, les ambassades, les compagnies aériennes…, pour promouvoir le tourisme.

Dans les temps à venir, même lorsque le COVID-19 sera sous contrôle et que les activités touristiques reviendront à la normale, les gens devront toujours se conformer aux réglementations sanitaires, notamment le message dit “5K” (“Khau trang” – Masque, “Khoang cach” – Distance, “Khu khuan” – Désinfection, “Khong tu tap” – Pas de rassemblement, “Khai bao y te” – Déclaration de l’état de santé) du ministère de la Santé pour assurer leur santé et la sécurité de la communauté./. VietnamPlus