Hanoi, 28 mars (VNA) - Le sultan du Brunei Haji Hassanal Bolkiah a achevé une visite d’Etat au Vietnam du 26 au 28 mars sur invitation du secrétaire général du Parti communiste et président du Vietnam Nguyen Phu Trong.

Le Vietnam et le Brunei ont publié une déclaration commune sur l'établissement d'un partenariat intégral lors de la visite d'Etat au Vietnam du sultan Haji Hassanal Bolkiah.

Le secrétaire général du Parti communiste et président du Vietnam Nguyen Phu Trong (droite) et le ultan du Brunei Haji Hassanal Bolkiah. Photo : VNA

 

Dans le cadre de cette visite, le sultan Haji Hassanal Bolkiah a eu un entretien avec  secrétaire général du Parti communiste et président du Vietnam Nguyen Phu Trong, une entrevue avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Le sultan et sa suite sont allés fleurir le mémorial des héros morts pour la Patrie et rendre hommage au Président Hô Chi Minh dans son mausolée.

Lors de ces rencontres, les deux parties ont décidé de porter le commerce bilatéral à 500 millions de dollars, via la  promotion du commerce et des investissements, le renforcement de la connexion entre les entreprises des deux pays, en particulier les petites et moyennes entreprises, la promotion des échanges des informations sur les politiques et les marchés.

Ils ont échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales, et sont parvenus à un consensus sur une coordination étroite pour faire face aux défis mondiaux et régionaux, notamment la criminalité transnationale, les changements climatiques, les catastrophes naturelles, le développement durable et la sécurité alimentaire, des sources d’eau et énergétique.

Ils se sont déclarés ravis de la qualité de la coopération dans les instances régionales et internationales, telles que l’ASEAN et ses mécanismes, la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), la Réunion Asie-Europe (ASEM) et l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Les deux dirigeants ont réaffirmé leur soutien mutuel et leur étroite coopération alors que les deux pays devaient assumer le rôle rotatif de la présidence de l'ASEAN en 2020 et 2021. Ils ont souligné le soutien à une architecture régionale ouverte, transparente, inclusive et fondée sur des règles, l'ASEAN étant au centre.

Ils ont également insisté sur l'importance de maintenir et de promouvoir la paix, la sécurité, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation maritime et aérienne en mer Orientale. La confiance mutuelle doit être renforcée entre les pays concernés, tandis que tous les différends doivent être réglés de manière pacifique sur la base du droit international, y compris de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).

Ils ont souligné qu'ils soutenaient la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), tout en se félicitant des progrès réalisés dans la coopération entre l'ASEAN et la Chine ainsi que dans les négociations pratiques visant à mettre au point un code de conduite en mer Orientale (COC).

A cette occasion, ils ont assisté à la signature d'un mémorandum d'accord entre le ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural et le ministre des Ressources naturelles et du Tourisme du Brunei, concernant l'utilisation d'une ligne téléphonique d'urgence pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).- VNA