Hanoi (VNA) – Le deuxième sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un, qui se déroule les 27 et 28 février à Hanoi, a fait les gros titres de l’actualité aux Etats-Unis et en République populaire démocratique de Corée (RPDC).
 
Le président américain Donald Trump (droite) et le leader nord-coréen Kim Jong-un lors de leur dîner du 27 février au Sofitel Legend Metropole à Hanoi. Photo : AFP


De l’Agence de presse centrale coréenne (KCNA) au journal officiel du Parti des travailleurs de Corée, Rodong Sinmun, le voyage au Vietnam du leader nord-coréen a été exceptionnel, y compris pour la couverture médiatique, bien dense et intensive par rapport à ses déplacements précédents, ont noté les observateurs.

La KCNA a publié solennellement à la Une un article et une photo du leader Kim Jong-un avec le personnel de l’ambassade de la RPDC à Hanoi, alors que les informations sur son agenda au Vietnam étaient omniprésentes dans les médias nord-coréens.

Dans un éditorial en première page, Rodong Sinmun a déclaré que le pays tout entier était dans la joie depuis que le leader Kim Jong-un avait quitté le pays pour se rendre à Hanoi afin de participer au Sommet RPDC-États-Unis de Hanoi. Il a souligné les efforts du leader nord-coréen pour prouver la valeur et la position de son pays au sein de la communauté internationale.

Les observateurs ont vu dans le changement opéré par la presse nord-coréenne dans la couverture des activités du leader Kim Jong-un au Vietnam la confiance en soi et les efforts de ce pays en Asie orientale visant à renouveler son image.

La presse américaine ne demeurait pas en reste. Associated Press, New York Times, Washington Times, CNN ont offert des mises à jour continues sur les activités du président Donald Trump au Vietnam et les évaluations des résultats de la première journée de travail du Sommet Etats-Unis - RPDC.

Les deux dirigeants se sont retrouvés mercredi 27 février à Hanoi pour leur deuxième sommet, huit mois après leur rencontre historique de Singapour, se disant optimistes sur la possibilité de parvenir à un résultat "équivalent ou meilleur" que le premier.

Cette fois-ci, ils devraient traiter des étapes spécifiques dans les mesures de dénucléarisation, ainsi que des actions correspondantes des États-Unis, telles que l’atténuation des sanctions économiques à l’encontre de la RPDC. –VNA