En raison du manque d’investissements, le transport ferroviaire est à la traîne par rapport aux autres modes de transport.

 

Hanoi (VNA) - Le plan de la Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam (VNR), d’ici 2021, de nouveaux wagons et trains seront construits pour substituer les trains usagés et ainsi relever la qualité des services ferroviaires.

"D’ici 2021, la Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam (VNR) remplacera tous les trains vétustes vieux de 30 ans. Cette année, six nouveaux trains seront ainsi construits", a précisé Vu Anh Minh, président du conseil des membres de la VNR. Dans le but de mieux servir les passagers, le secteur révisera également sa flotte de wagons âgés de 10-15 ans afin de les réparer et les moderniser.

D’après les statistiques, le secteur ferroviaire fonctionnent à environ 1.000 wagons et 296 locomotives importés de différents pays. Nombreux d’entre eux sont âgés de 20-40 ans. Entre 2016 et 2017,  la Compagnie par actions du transport ferroviaire de Sài Gon et celle de Hanoï (les deux relevant de la VNR) ont fabriqué quelque 90 nouveaux wagons d’un capital d’investissement s’élevant à 957 milliards de dôngs. Ces wagons ont été exploités sur la ligne ferroviaire Nord-Sud, reliant Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’une ligne de communications de pointe qui dessert chaque année des millions de passagers, avec un pic de fréquentation autour du Nouvel An.

Selon le plan d’investissement de la période 2016-2020, le secteur a besoin de près de 4.140 milliards de dôngs de fonds pour la construction de nouveaux wagons et locomotives. -CVN/VNA